Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Grand débat : à quoi va servir la conférence régionale citoyenne de Poitiers ?

vendredi 15 mars 2019 à 5:46 Par Germain Treille, France Bleu Limousin

Une conférence régionale consacrée au grand débat national aujourd'hui et demain à Poitiers. Le temps de l'analyse est arrivé. Il faut maintenant synthétiser des milliers de revendications, doléances exprimées ces deux derniers mois sur internet, dans des réunions publiques ou dans les mairies.

Photo d'Illustration
Photo d'Illustration - Joël Le Gall/Archives/PQR

Limousin, France

Oui, cette conférence va servir à ça, à synthétiser et conclure. En 24 heures ! Une synthèse de milliers et de milliers de données en 24 heures. Du stakhanovisme à grande échelle. Il va falloir battre des records de production.

Quand on regarde le programme de la conférence, ça ressemble surtout à une réunion de managers. Avec l'ouverture des travaux, la présentation du processus, le diagnostic, l'élaboration des pistes d'action, la restitution. Tout est ici parfaitement encadré, minuté. On est loin de l'esprit des réunions publiques, des prises de parole parfois fracassantes

Des dizaines d'habitants de la région Nouvelle-Aquitaine ont été tirés au sort pour participer à la grand-messe poitevine et ça n'a pas été simple pour en trouver, beaucoup auraient refusé. Impossible de savoir, en amont, qui ils sont ou d'où ils viennent. Les Préfectures, garantes du bon déroulé du Grand Débat, n'ont visiblement pas été mises dans la confidence. L'exercice du grand débat, qui se voulait au départ transparent, inédit, libre, semble désormais tourner à la reprise en main politique.