Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grand Débat - Les Hermites (Indre-et-Loire) : "On est loin de tout ici"

lundi 28 janvier 2019 à 18:00 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

La disparition des services publics est un des thèmes du grand débat lancé par Emmanuel Macron. Dans la commune de Les Hermites en Indre-et-Loire, qui compte 600 habitants, on vit cette réalité tous les jours. Les transports en commun sont inexistants.

Les Hermites, une petite commune de 600 habitants
Les Hermites, une petite commune de 600 habitants © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Les Hermites, France

Les villages ruraux sont les premiers à souffrir du manque de service public. Ces services publics qui sont au centre du Grand Débat engagé par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des gilets jaunes. Dans le village de "Les Hermites", à 37 kilomètres au nord de Tours, on vit au quotidien cette réalité qui accentue le sentiment de France à deux vitesses, injuste, qui privilégie les grandes agglomérations au détriment des campagnes. 

On doit faire 15 à 17 km pour faire une carte d'identité

A "Les Hermites", petite commune de moins de 600 âmes, ce qui manque le plus, c'est un réseau de transport en commun. Pour pouvoir prendre le bus ou le train, il faut se rendre à Château-Renault, à 17 km. Les Hermites, c'est un épicerie, un bar, une école primaire et même une pharmacie. Mais à part le car de ramassage scolaire, difficile de se passer de la voiture. On est loin de tout. Quand il faut refaire la pièce d'identité par exemple, il faut aller à la mairie de Montoire-sur-le-Loire ou Château-Renault, explique un habitant. Il faut faire au minimum 17 km. On est des oubliés.    

Juste pour aller au travail, je fais pas loin de 1.500 km par mois

Les bus Fil Vert ne passent pas dans la commune, ce qui est problématique pour beaucoup d'habitants. Jean-Luc approche des 70 ans, et lorsqu'il est malade, il n'a pas le choix, lui aussi doit prendre volant. Je cherche un rhumatologue. On épluche tous les journaux depuis 4 jours. Je peux pas prendre une ambulance, c'est réservé aux grabataires. Ou alors vous payez !    La gare SNCF la plus proche est à Château-Renault.  Certains habitants font jusqu'à 1.500 km, rien que pour aller au travail. Autant dire que le budget carburant est important.

Si on paye des impôts en plus, juste pour les engraisser, je suis contre

Alors faut-il augmenter les impôts pour plus de service public ?  On paye déjà assez, répondent la plupart des habitants.