Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand Nancy : "des vers, des mouches", les habitants agacés par le manque de ramassage des ordures

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Depuis le confinement, les ordures ménagères ne sont ramassées qu'une fois par semaine dans les communes du Grand Nancy, hors Nancy. Une conséquence des restrictions sanitaires. Mais la situation agace les habitants.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - Olivier Duc

Depuis plusieurs mois, certains habitants de la métropole peinent à stocker leurs poubelles. "Il y en a partout, il y a des vers, des mouches, c'est dégoûtant !", raconte Felipa. De son coté, Marie-Thérèse supporte mal les odeurs : "les déchets de poissons, les carcasses de crevettes, avec la chaleur c'est terrible !". "On se retrouve avec plein d'ordures à droite à gauche car les corneilles et les corbeaux viennent piquer dans les sacs et il y en a partout", poursuit Norbert.

Il y en a partout, il y a des vers, des mouches, c'est dégoûtant !

Depuis le confinement, les ordures ménagères ne sont ramassées qu'une fois par semaine dans les communes de la métropole, hors Nancy. Une conséquence des restrictions sanitaires, qui empêchent le délégataire d'avoir deux ripeurs sur le camion en même temps. Les plannings de tournées sont donc contraints. 

Un seul ramassage par semaine, ça ne suffit pas pour certaines familles. Et ces restrictions sanitaires devraient continuer à s'imposer les prochains mois. Mais Michel Breuille, élu en charge des déchets assure que le sujet est une priorité à la métropole : "on fait tout notre possible. Sur les points les plus sensibles on va essayer d'améliorer par deux tournées. Mais on s'aperçoit quand même que dans certaines zones, comme les zones pavillonnaires ou individuelles, la collecte une fois par semaine peut fonctionner."

Pas de réduction de la taxe sur les ordures ménagères

Certaines zones pourraient donc rester à un ramassage par semaine.  Qu'en est-il de la taxe sur les ordures ? "Ils devraient faire moitié prix pour tout le monde, c'est le minimum", lâche Mohammed, habitant de Villers-les-Nancy.

Mais pour l'élu à la métropole Michel Breuille, ce n'est pas à l'ordre du jour :  "les trois dernières années, la taxe d'enlèvement des ordures a été diminuée de 5%.  Donc à ce stade il n'y a pas de raison de réduire la taxe, le service a tout de même été assuré."

Après une concertation avec plusieurs maires de la métropole, des mesures sont attendues dans les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess