Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grand Poitiers : vos toilettes ne sont pas des poubelles

lundi 5 mars 2018 à 6:01 Par Magali Fichter, France Bleu Poitou

Le service assainissement du Grand Poitiers a un message pour les habitants : il faut arrêter de jeter des lingettes et autres cotons-tiges dans vos toilettes. Chaque jour, les agents en retrouvent dans les canalisations. Or, c'est très mauvais pour l'environnement et l'entretien du réseau.

Lionel Barret, le responsable du service assainissement du Grand Poitiers, ouvre un dégrilleur
Lionel Barret, le responsable du service assainissement du Grand Poitiers, ouvre un dégrilleur © Radio France - Magali Fichter

Poitiers, France

Stop aux lingettes dans les toilettes ! Qu'elles soient nettoyantes, démaquillantes ou encore dépoussiérantes, elles n'ont rien à faire dans la cuvette, et ce, même si la mention "biodégradable" est inscrite sur le paquet. Cela tombe sous le sens ? Pas tellement, si on considère que les agents du réseau d'assainissement de Poitiers en retrouvent quotidiennement dans les canalisations.

Lionel Barret, le responsable du réseau d'assainissement Grand Poitiers-treize communes, nous a donné rendez-vous au poste de relevage du Clain Nouveau. Ici, le réseau vient principalement du secteur de Montbernage. Il ouvre la trappe de ce que l'on appelle un dégrilleur : c'est une sorte de cuve grillagée qui piège les déchets. A l'intérieur, un amas très peu ragoûtant de lingettes boueuses.

Voilà ce que peuvent trouver, tous les matins, les agents du réseau d'assainissement - Radio France
Voilà ce que peuvent trouver, tous les matins, les agents du réseau d'assainissement © Radio France - Magali Fichter

Les agents du réseau d'assainissement passent tous les matins pour vider ce dégrilleur. Sachant qu'il existe 140 postes de relevage sur les 1.300 km de tuyaux que compte le réseau, ça fait du travail ! Mais c'est nécessaire, explique Lionel Barret, car "quand le dégrilleur est plein, les lingettes peuvent passer au niveau de la pompe. Derrière, la pompe ne fonctionne plus, avec des risques de débordement sur le trottoir".

Des lingettes, mais aussi du béton ou du sable 

Pour éviter cela, cela engendre un entretien et des coûts supplémentaires, surtout qu'il n'y a pas que les lingettes qui posent problème, poursuit Lionel Barret : "Dans les réseaux, on se rend compte que les gens ne sont pas forcément vigilants, et peuvent verser du béton, de la laitance, du sable. Derrière, il faut que nous puissons assurer un bon écoulement." Alors, un petit rappel, l'article 4 du règlement d'assainissement du Grand Poitiers (lien vers un PDF) : "Il est interdit de porter atteinte à la qualité hydraulique et sanitaire du réseau public, en particulier à l’occasion (...) de substances nocives ou non désirables". En clair, dans vos toilettes, ne jetez... que du papier toilette.