Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grandes marées : le littoral vendéen sous surveillance

mardi 17 février 2015 à 9:07 France Bleu Loire Océan

En février et mars, on attend des coefficients de marées très élevés sur le littoral vendéen. Le 20 février, 118, et le 21 mars 119. Tout semble prêt pour y faire face.

Grandes marées : le littoral vendéen sous surveillance.
Grandes marées : le littoral vendéen sous surveillance. © Radio France - Rosalie Lafarge

Les grandes marées arrivent. Avant celle, déjà dite "du siècle" du 21 mars, sur le littoral vendéen on se prépare à affronter celle de la fin de semaine. Le 20 février, on annonce 118 du côté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. C'est très haut, mais la météo se veut, pour l'instant rassurante. S'il n'y a pas de vent et qu'aucun autre phénomène météo ne s'ajoute, tout devrait bien se passer. C'est en tout cas le message qu'essaient de faire passer les autorités. 

Elles sont sur le pont, prêtes à faire face à toutes les éventualités. Le préfet de Vendée, Jean-Benoît Albertini insiste : "la hauteur d'eau de Xynthia était inférieure à celle que nous allons connaître ce week-end, mais s'y ajoutaient la houle et le vent, nous ne sommes pas dans cette configuration" . La préfecture attend confirmation des prévisions météorologiques et souligne que "chaque année, deux fois plus de travaux sont fait sur le littoral, c'est  un travail de longue haleine qui doit nous permettre de faire face à des évènements tempétueux"

Grandes Marées SON

"On va mettre des madriers pour empêcher l'eau de passer"

A Saint-Gilles-Croix-de-Vie, on est habitué aux grandes marées. Certains restaurants qui travaillent près de l'eau, sur le remblai par exemple, se préparent. "Il y a deux ans, on a eu de gros dégâts, une baie vitrée enfoncée, l'eau et le sable étaient entrés à l'intérieur, détaille Corentin qui travaille dans un de ces établissements. Maintenant, dès qu'il y a une grosse marée, on met des madriers pour éviter que la mer ne passe par dessus, pour renforcer la véranda et éviter les dégâts"

Ailleurs dans la ville, certains secteurs ont bénéficié de travaux. C'est le cas quai Gorin. 900 000 euros ont été dépensés pour le réhausser. "On l'a remonté à 3,80 explique Françios Barto, le directeur du pôle construction défense contre la mer de la communauté de communes, c'est-à-dire la hauteur de Xynthia plus vingt centimètres de sécurité" .

Des plans communaux de sauvegarde sur tout le littoral vendéen

Des travaux donc, mais aussi des plans, des stratégies. Selon Bruno Retailleau, le président du Conseil général de Vendée, toutes les communes du littoral se sont doté d'un plan communal de sauvegarde. "Cela consiste à prévoir des systèmes d'alerte par SMS, par sirène ou par haut-parleur, cela consiste aussi à repérer, dans les rues inondables, où se trouvent les personnes âgées grabataires et les handicapés pour venir les chercher, cela consiste enfin à prévoir des plans d'évacuation, c'est du concret"

Grandes Marées ENRO

A Saint-Hilaire, des personnes surveillent les points les plus chauds toutes les nuits de grandes marées

A Saint-Hilaire-de-Riez aussi on se prépare aux gros coefficients. "Saint-Hilaire, c'est douze kilomètres d'interfaces maritimes, rappelle son maire, Laurent Boudelier. Nous avons deux ou trois points où la vigilance est particulière. Ces points sont surveillés toutes les nuits en cas de grande marée, car ce sont des dunes, et si l'eau passe les dunes, derrière nous sommes proches du niveau de la mer, donc nous pouvons être inondés" . Du coup, la commune fait des travaux, elle aussi, pour éviter cela. "On va mettre des digues : des enrochements pour protéger les maisons, et des renforcements de dune : on retire les rochers qui dépassent de la dune, on fait une ligne droite pour rendre solidaire la dune et renforcer cette défense naturelle contre la mer" .

Grandes Marées SON 2

Par précaution, le centre opérationnel départemental qui centralise, en cas de crise, tous les services de sécurité sera activé dès vendredi 20 février.