Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les policiers de Grasse à la rencontre des habitants autour d'un café

jeudi 8 novembre 2018 à 6:01 Par Hugo Charpentier, France Bleu Azur et France Bleu

Et si on allait prendre un café en terrasse avec... des policiers ? C'était possible ce mercredi matin dans le centre-ville de Grasse (Alpes-Maritimes), place du cours Honoré-Cresp. Une rencontre "police-population" inédite dans le département.

Rencontre conviviale autour d'un café.
Rencontre conviviale autour d'un café. © Radio France - Hugo Charpentier

Grasse, France

Il y a d'abord eu de la surprise dans les regards des passants. Il faut dire, des policiers en uniforme qui proposent cafés et croissants, ce n'est pas banal. Mais rapidement, les Grassois s'approchent, timidement comme Lucette. Désormais assise à table face un homme en uniforme, la vieille dame entame la conversation qui durera une quinzaine de minutes. "J'habite boulevard Victor-Hugo, il y a un manque de sécurité quand même" se plaint-elle. L'agent de police rétorque : "Vous savez, le problème c'est qu'on ne peut pas avoir une patrouille au pied de chaque immeuble". 

Pour ce fonctionnaire d'une cinquantaine d'année, ce genre d'échange permet de rappeler c'est qu'est le métier de policier. "On est là pour avoir une relation avec les personnes pour qu'elles comprennent mieux ce que l'on fait et avoir une autre image que celle de celui qui verbalise au bord des routes". Cette initiative originale devrait se reproduire prochainement dans d'autres communes des Alpes-Maritimes.