Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grenade-sur-l'Adour : un carré militaire pour 12 soldats landais

vendredi 2 novembre 2018 à 18:05 Par Lou Bourdy, France Bleu Gascogne

Vendredi 2 novembre, Grenade-sur-l'Adour a rendu hommage à 12 soldats grenadois morts pour la France. Un carré militaire a été inauguré par la municipalité et le Comité du Souvenir Français du Pays Grenadois.

La cérémonie s'est déroulée entre le cimetière de Grenade-sur-l'Adour et le monument aux morts.
La cérémonie s'est déroulée entre le cimetière de Grenade-sur-l'Adour et le monument aux morts. - Lou Bourdy

Grenade-sur-l'Adour, France

Ils s'appelaient Gaston, Jules, ou Louis et avaient tous à peine vingt ans. Ce vendredi 2 novembre, Grenade-sur-l'Adour a rendu hommage à 12 jeunes soldats grenadois morts pour la France. La municipalité et le Comité du Souvenir Français du Pays Grenadois ont inauguré un carré militaire regroupant les dépouilles des soldats. "Ce sont des tombes qui étaient en déshérence,  confie Pierre Dufourcq, maire de la ville. Nous avons donc pensé qu'il était préférable de les regrouper pour que leur mémoire soit respectée. C'est un acte patriotique avant toute chose."

Un devoir de mémoire

Parmi les 12 soldats, 4 sont morts pendant la Grande Guerre, 7 durant la Seconde Guerre mondiale, et un pendant la Guerre d'Algérie. "Cette cérémonie s'imposait, confie Pierre Dufourcq. Nous avons perdu des enfants de Grenade. Il est important de rappeler aux générations actuelles que des jeunes sont morts à l'âge de 20 ans alors qu'ils ne demandaient qu'à vivre. Ils ne voulaient pas partir, mais ont fait un acte patriotique. Il fallait se souvenir de ce qu'ils ont fait."

Des habitants mobilisés

Malgré une pluie battante, les habitants de Grenade-sur-l'Adour étaient présents pour rendre hommage aux soldats. "Grenade a une histoire guerrière et patriotique. Nous avons localement une population militaire importante qui se mobilise lors des cérémonies d'hommage", se félicite le maire. Sur place, les Grenadois ont assisté à la cérémonie aux côtés de Boris Vallaud, Député des Landes, et Frédéric Perissat, préfet des Landes.