Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grenoble : 300 habitants mobilisés pour la Belle Saison

-
Par , France Bleu Isère

"Grenoble vous dit merci" c'est le slogan choisit pour l'opération Belle Saison à Grenoble. Une journée de mobilisation des grenoblois pour nettoyer et embellir la ville. En deux heures huit mètres cube de déchets ont été récolté.

Dans 17 points de la ville les grenoblois ont ramassé les déchets
Dans 17 points de la ville les grenoblois ont ramassé les déchets © Radio France - Domitille Piron

Grenoble, France

Dans toute la ville, samedi matin, plus de 300 grenoblois ont répondu à l'appel de la ville pour faire le ménage de printemps à Grenoble, avec les élus et les agents de propreté.

Sur le Cours Jean Jaurès ils étaient une vingtaine, de l'association Grenoble je t'aime, de l'Union de quartier centre-gare, mais aussi des citoyens lambdas, munis de gants, de pince et de sac poubelle, ils ont sillonné le cours pour ramasser un maximum de déchets. Fabien Malbet les a accueilli avec enthousiasme : "ça fait plaisir de voir les habitants qui se mobilisent".

Les élus, comme Fabien Malbet et Eric Piolle aussi, ont mis la main à la pâte - Radio France
Les élus, comme Fabien Malbet et Eric Piolle aussi, ont mis la main à la pâte © Radio France - Domitille Piron

Dans 17 points de la ville, définis en accord avec les unions de quartiers, 300 grenoblois ont répondu présent. "On ramasse de tout, surtout des mégots et des boites de cigarettes, des cartons, des bouteilles, des canettes" explique les citoyens-bénévoles. Sur les quais de l'Isère, Marie-Odile, d'un certain âge, a chamboulé, tout son programme du weekend, pour participer à cette journée. "C'est horrifiant comme c'est sale, si je pouvais prendre un balais, je nettoierais tout le boulevard Agutte Sembat."

"Moi je leur dis tout le temps aux gens dans la rue, quand j'en vois un jeter un papier par terre mais ils me répondent que ça n'a pas d'importance. Il faut vraiment éduquer les gens pour qu'ils ne salissent pas la ville et les enfants surtout."

Les grenoblois qui ont participé à l’événement estiment qu'il faut entretenir la ville ensemble. C'est d'ailleurs la position du maire de Grenoble, Eric Piolle, selon lui "c'est une démarche d’embellissement de la ville, il faut sortir de la consommation de service public et beaucoup de grenoblois demandent à s'investir auprès de la mairie".

Eric Piolle et la propreté urbaine

Pour les agents de propreté de la ville, c'était aussi l'occasion de mettre en avant leur métier. Toute la journée, les agents étaient mobilisés pour expliquer leur travail et montrer les bons gestes à adopter. Le message à faire passer : une ville propre c'est avant tout une ville qu'on ne salit pas.

Habitants et agents de propreté de la ville, ensemble pour la Belle Saison

En deux heures de temps les grenoblois ont ramassé 8 mètres cube de déchets déposés dans les rues, l'équivalent d'une benne de déchetterie.

Choix de la station

France Bleu