Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : c'est le rush dans les pâtisseries quelques heures avant Noël !

-
Par , France Bleu Isère

Il y avait la queue sur le trottoir devant plusieurs pâtisseries de Grenoble, en Isère. Ce mardi, beaucoup sont allés récupérer les fameuses bûches qui vont se retrouver sur les tables pour le réveillon et pour Noël. Et les pâtissiers n'ont pas chômés pour les confectionner.

La pâtisserie Paris Délices ne désemplie pas ce 24 décembre !
La pâtisserie Paris Délices ne désemplie pas ce 24 décembre ! © Radio France - Tommy Cattaneo.

Elle fait partie des incontournables sur la table pendant les fêtes : la bûche de Noël. Vous avez peut-être été chercher la vôtre aujourd'hui pour finir le repas en beauté ce mardi soir ou mercredi midi. Les pâtissiers, eux, n'ont pas chaumé ces derniers jours. "C'est toujours une grosse période", confie Pauline Chassang, chef-pâtissière à la pâtisserie Paris Délices, située près de la place Victor Hugo à Grenoble. 

Beaucoup de travail...

"En deux jours, nous avons 300 commandes à honorer", poursuit la patronne. "Ça représente l'équivalent de 2 200 parts de bûches donc en ce moment on ne dort pas beaucoup. Il y a eu moins de bûches de huit personnes commandées mais on a eu énormément de bûches de six et notre carnet de commandes est assez bien rempli jusque fin décembre. On fait beaucoup de petites ventes mais on n'a vraiment pas à se plaindre."

Tommy Cattaneo.
Tommy Cattaneo. © Radio France

...et pas de réveillon 

Par contre, Pauline ne fête presque jamais le réveillon. "On est ouvert le 25 décembre, donc généralement on se couche vers 21 heures au plus tard puisqu'on arrive au travail à 4 heures du matin", explique la chef-pâtissière. "C'est une question d'habitude, ça fait partie du métier. En général on se fait un goûter en famille le 25 dans l'après-midi et puis on fait Noël en janvier quand c'est plus calme."

Christian et Pauline Chassang, les gérants de Paris Délices.
Christian et Pauline Chassang, les gérants de Paris Délices. © Radio France - Tommy Cattaneo.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess