Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grenoble : des maraudes pour parler des risques liés à la consommation d'alcool et de drogues

samedi 21 juillet 2018 à 9:55 Par Olivia Chandioux, France Bleu Isère

C'est un type de maraude d'un nouveau genre qui a vu le jour à Grenoble. Cet été et jusqu'au mois de décembre, des bénévoles des associations Prométhée et AIDES vont sillonner les festivals et les boîtes de nuits de la ville pour parler des risques liés à la consommation de drogues et d'alcool.

Des bénévoles des associations Prométhée et AIDES interviennent en festivals et dans des boîtes de nuits grenobloises pour parler des risques liés à la consommation de drogue.
Des bénévoles des associations Prométhée et AIDES interviennent en festivals et dans des boîtes de nuits grenobloises pour parler des risques liés à la consommation de drogue. © Radio France - Olivia Chandioux

Grenoble, France

Dans le Jardin de ville de Grenoble, Thibaut déambule avec un panier en osier bien garni autour du cou, tel un vendeur de chouchous sur la plage : "je distribue des éthylotests, des préservatifs, du lubrifiant, de la documentation." Ce bénévole de l'association Prométhée, association qui prend en charge des personnes atteintes d'hépatites, intervient auprès des fêtards pour leur parler des risques liés à la consommation de drogues et d'alcool comme la transmission du virus du Sida ou des hépatites.

Cette sensibilisation est organisée dans le cadre du plan municipal de santé de la ville de Grenoble. Les associations AIDES et Prométhée vont mener une trentaine d'actions comme celle ci jusqu'en décembre, dans le cadre de concerts et aussi dans des lieux festifs comme la Belle électrique ou encore la Bobine. Mais attention, l'objectif n'est pas de sermonner les consommateurs

Ethylotest, préservatif... voilà ce que distribuent les bénévoles aux fêtards. - Radio France
Ethylotest, préservatif... voilà ce que distribuent les bénévoles aux fêtards. © Radio France - Olivia Chandioux

Notre but ce n'est pas de dire qu'il ne faut pas consommer, les gens le feront dans tous les cas. Nous on est là pour leur donner le matériel qui leur évite de se contaminer." Jonathan Quard, membre de l'antenne grenobloise d'AIDES

Comme l'explique Jonathan Quard, membre de l'antenne grenobloise d'AIDES : "ce ne sont pas des maraudes anti-drogue. Nous sommes là pour rencontrer les gens, pas pour juger leurs pratiques. On parle des produits qu'ils consomment et on leur propose toute une palette d'outils pour qu'ils puissent se protéger au maximum. Par exemple, on distribue un carnet qui s'appelle "roule ta paille", destiné aux personnes qui sniffent de la drogue, c'est pour éviter qu'elles utilisent des billets de banque, et surtout qu'elles se les prêtent entre elles ce qui peut entraîner des contaminations."

"Y a quoi dans le panier ?" : reportage avec les bénévoles des associations AIDES et Prométhée à Grenoble