Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : environ 150 personnes manifestent pour les droits des migrants

-
Par , France Bleu Isère

À l'occasion de la 20e journée internationale des migrants ce vendredi, environ 150 personnes ont manifesté à Grenoble à l'appel de plusieurs collectifs, syndicats et associations. Ils demandent la régularisation des sans-papiers, la fermeture des centres de rétention et le logement pour tous.

Les manifestants réclament la régularisation de tous les sans-papiers.
Les manifestants réclament la régularisation de tous les sans-papiers. © Radio France - Louise Buyens

Environ 150 personnes ont manifesté ce vendredi en fin d'après-midi à Grenoble à l'occasion de la 20e journée internationale des migrants. Une mobilisation à l'appel de plusieurs collectifs qui viennent en aide aux migrants et sans-papiers, syndicats et associations. 

Les manifestants se sont réunis à 17h30 sur la place Verdun, en face de la préfecture de l'Isère, avant de partir en direction de l'hôtel de ville de Grenoble. 

Les manifestants ont mis un genou à terre pour symboliser la situation précaire des migrants et sans-papiers en Isère.
Les manifestants ont mis un genou à terre pour symboliser la situation précaire des migrants et sans-papiers en Isère. © Radio France - Louise Buyens

Parmi les revendications : la régularisation des sans-papiers, la fermeture des centres de rétention et le logement pour tous

Monique Vuaillat, coordinatrice du collectif "Migrants en Isère"

"Aujourd'hui, un demandeur d'asile n'obtient pas la réponse de l'organisme auquel il s'est confronté pendant plusieurs mois. Nous n'arrivons pas à obtenir des rendez-vous à la préfecture pour déposer des dossiers de demande d'asile et une fois que le dossier est déposé, _les demandeurs d'asile peuvent attendre plusieurs années sans ressources, sans droit ni logement_. Il y a de moins en moins d'envie de la part des pouvoirs publics de régulariser les migrants", dénonce Monique Vuaillat, coordinatrice du collectif "migrants en Isère" qui regroupe 23 associations. 

Le cortège s'est d'abord rassemblé sur la place Verdun avant de rejoindre l'hôtel de ville de Grenoble.
Le cortège s'est d'abord rassemblé sur la place Verdun avant de rejoindre l'hôtel de ville de Grenoble. © Radio France - Louise Buyens
Choix de la station

À venir dansDanssecondess