Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : huit étrangers naturalisés pour leur engagement professionnel contre la Covid-19

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

A Grenoble, ce mercredi 14 avril huit étrangers ont été naturalisés pour leur engagement professionnel contre la Covid-19. Une assistante de vie, une aide soignante, un pédiatre ou encore un vendeur ont pu obtenir plus rapidement la nationalité française à la Préfecture de Grenoble.

Au total huit personnes ont obtenu la nationalité française à la Préfecture de Grenoble
Au total huit personnes ont obtenu la nationalité française à la Préfecture de Grenoble © Radio France - Romane Porcon

Pour avoir travaillé en première ou seconde ligne durant cette épidémie de coronavirus, huit personnes ont reçu la nationalité française ce mercredi 14 avril à Grenoble (Isère). Une reconnaissance permise par le gouvernement. En septembre, il assurait vouloir faciliter la naturalisation des travailleurs étrangers en première ligne face à la covid 19. Parmi ces personnes qui ont obtenu la nationalité française ce mercredi à Grenobe, il y a une aide soignante, un pédiatre, un interne en troisième année de DES en santé publique, une assistante de vie et encore un vendeur.  

C'est une reconnaissance très importante

C'est forcément un moment d'émotion pour Sufian Ghdifan, pédiatre d'origine syrienne, il travaille à l'hôpital de Grenoble : "Franchement je ne trouve pas les mots pour décrire ce que ça fait. J'étais très honoré d'avoir la nationalité française, la France qui m'a bien accueillie avec ma famille, qui m'a donné tous les droits pour une bonne formation, un travail, la sécurité sociale", s'émeut le pédiatre. "C'est une reconnaissance très importante", ajoute-t-il. 

Marie Claire Uwase, aide-soignante à l’hôpital de Charpin, à Lyon, obtient cette même reconnaissance. "Ça fait plusieurs années que je vis en France avec ma famille, c'était un accomplissement", raconte-t-elle. Cette aide-soignante s'est sentie "déracinée" quand elle a quitté son pays, le Rwanda. Alors obtenir la nationalité française pour son engagement professionnel représente énormément : _"_Je suis émue parce que je me suis battue pendant tant d'années pour intégrer ce pays". 

On se sent soutenu par rapport aux efforts, ce n'était pas facile, on risquait notre vie pour le bien-être des autres

Comme les sept autres citoyens présents, Marie Claire s'est battue et continue de se battre contre la Covid 19 : "On continue à se battre jusqu'au bout", affirme l'aide-soignante. Une lutte qui n'est pas facile, avoue-t-elle : "On a peur pour nos enfants, pour notre famille et pour nous-même, on fait le nécessaire pour ne pas contaminer les patients et notre famille". "C'est une reconnaissance qui fait plaisir, on se sent chez nous maintenant, je suis une citoyenne accomplie", salue Marie Claire.

Cette procédure peut prendre habituellement deux à trois ans, mais là elle a pu être réalisée en une seule année. Cet accès à la nationalité française a été accéléré grâce à leur engagement face à la Covid 19. Philippe Portal, secrétaire général de la Préfecture de l'Isère précise que ces nouveaux Français et Françaises "se sont distinguées en première et seconde ligne pendant le premier confinement, ils ont bénéficié d'une procédure accélérée grâce à la demande de Marlène Schiappa", la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur de France, chargée de la Citoyenneté. Pour Philippe Portal, "c'est un plus pour notre pays de pouvoir compter sur des personnes venues de partout et qui contribuent au quotidien, dans des tâches variées, à faire fonctionner la société, en particulier pendant les périodes de crise". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess