Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grenoble : l’État porte plainte après la manifestation des agriculteurs

mercredi 12 août 2015 à 15:12 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Isère

Les agriculteurs venus de l’Isère avaient allumé des feux dans les boîtes aux lettres de la direction départementale des territoires à Grenoble. Ils avaient lancé des œufs, de la peinture sur les murs et endommagé l’ascenseur pour handicapés. Ce mercredi, une semaine plus tard, le préfet porte plainte pour dégradations volontaires.

Des oeufs, de l'encre, du béton, et de la paille déposé et lancé par les agriculteurs sur le bâtiment de la DDT à Grenoble.
Des oeufs, de l'encre, du béton, et de la paille déposé et lancé par les agriculteurs sur le bâtiment de la DDT à Grenoble. © Radio France - Lionel Cariou

Très énervés malgré les réunions et un accord national sur le prix du lait et de la viande, les agriculteurs de l’Isère manifestaient mercredi dernier, le 05 août. Dans une opération escargot d’abord depuis Voreppe, puis un rassemblement devant l’immeuble de la direction départementale des territoires (la DDT), boulevard Joseph Vallier à Grenoble. Ils étaient une centaine, avec leur tracteur et des munitions . A tel point qu’aujourd’hui l’État a décidé de porter plainte contre certains "casseurs" .

 

Une manifestation qui dégénère

Les agriculteurs, menés par la FNSEA, principal syndicat de producteur en France, avaient prévu d’ériger un mur devant l’entrée . Avec des briques et du béton fabriqué sur place. Quelques palettes d’œufs aussi sont à disposition pour les lancer sur les fenêtres. Un peu de paille également est prévue pour encombrer l’entrée de l’immeuble.

Mais de l’aveu même de la présidente des Jeunes agriculteurs (JA), François Soullier, la manifestation a ensuite "un peu dégénérée. " Effectivement, les boîtes aux lettres de l’administration sont incendiées . De la peinture et de l’encre noire sont lancés sur les murs et l’ascenseur pour personnes handicapés est endommagé.

 

Avec de la paille très sèche, les agriculteurs mettent le feu aux boites aux lettres de l'administration. - Radio France
Avec de la paille très sèche, les agriculteurs mettent le feu aux boites aux lettres de l'administration. © Radio France - Faustine Mauerhan

 

"Devant l’ampleur des dégâts causés par certains manifestants"  explique ainsi la préfecture de l’Isère, le préfet a décidé de porter plainte. Il est essentiel que les quelques casseurs qui s’en sont pris délibérément aux biens publics assument la responsabilité de leurs actes " , conclut le représentant de l’État, tout en reconnaissant que "les manifestants sont venus légitimement exprimer leur inquiétude."  Du coup assure la préfecture, cette plainte "s’accompagne du maintien à tous les niveaux du dialogue avec l’ensemble des professionnels pour essayer de trouver des solutions aux difficultés parfois aigues de certains exploitants agricoles. "

 

REVIVEZ la manifestation des agriculteurs de l’Isère en cliquant ici.