Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : la rue du Vieux-Temple toujours fermée

-
Par , France Bleu Isère

La mairie de Grenoble a pris un nouvel arrêté de péril imminent une semaine après l'évacuation de plusieurs immeubles de la rue du Vieux Temple.

La rue du Vieux-Temple à Grenoble est fermée à la circulation automobile et piétonne à cause du risque d'effondrement d'un immeuble.
La rue du Vieux-Temple à Grenoble est fermée à la circulation automobile et piétonne à cause du risque d'effondrement d'un immeuble. © Radio France - Louise Buyens

Suite aux menaces d'effondrement de plusieurs immeubles de la rue du Vieux Temple à Grenoble, la Ville a pris un nouvel arrêté de péril imminent après le passage d'un expert sur place.  Conséquences, la rue reste fermée à la circulation, le périmètre de sécurité est maintenu, 13 personnes ne peuvent toujours pas rentrer chez elles.  

Des immeubles fragilisés après des travaux dans un appartement 

La semaine prochaine, une étude sera faite pour évaluer la nature, la faisabilité et le montant des réparations nécessaires sur l'immeuble (le numéro 6) fragilisé par les travaux d'un propriétaire et sur les deux montées voisines également évacuées (les 4 et 8). Une procédure civile a été lancée contre le propriétaire pour qu'il "rende des comptes" et faire en sorte que son assurance prenne en charge le coût des travaux.

Cet homme avait cassé des murs porteurs dans son appartement et coulé une dalle de 12 tonnes, ce qui avait provoqué des fissures et un risque d'effondrement dans sa montée et les deux voisines. Le relogement des occupants a été pris en charge en urgence par la Ville de Grenoble,  c'est désormais le bailleur ACTIS (pour les montées 4 et 8) et le syndic (pour le numéro 6) qui doivent prendre le relais. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess