Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grenoble : les reliques du curé d'Ars de retour, deux cent ans après son ordination

vendredi 14 août 2015 à 6:00 Par Mathias Kern, France Bleu Isère

Pour le bicentenaire de l'ordination du curé d'Ars, le diocèse de Grenoble organisait cette semaine un pèlerinage sur les pas du Saint, venu de Lyon à pied. A la fin du parcours, ils étaient une centaine à porter les reliques du coeur jusqu'à la Cathédrale Notre-Dame, où elles resteront durant tout le week-end.

Les reliques du Curé d'Ars transportées dans les rues de Grenoble
Les reliques du Curé d'Ars transportées dans les rues de Grenoble © Radio France

Lyon, Saint-Priest, Heyrieux, Rives, Moirans, et après 130 kilomètres à pied, le point d’arrivée : Grenoble. Au départ de la Basilique de Fourvière, dimanche dernier, ils étaient à peine une vingtaine à se lancer dans les pas du Curé d’Ars. A un kilomètre de l’arrivée, ils sont une centaine de fidèles à chanter dans les rues de Grenoble.Ce jour là, en tête de cortège, une relique qui se trouve habituellement à Ars, le coeur du saint homme. Elle a été déposée dans la cathédrale Notre-Dame. Il y a 200 ans, le 13 août 1815, le Curé d'Ars arrivait au même endroit. 

“Un homme simple”

Jean Marie Vianney nait près de Lyon, et c’est dans cette ville qu’il aurait dû être ordonné. Sauf que le cardinal de Lyon à l’époque est un cousin de Napoléon, et s’est éloigné de la région après la défaite à Waterloo. Alors le jeune séminariste part, à pied, à Grenoble. Il célèbre alors ses premières messes dans la ville, avant de partir à Ars, petite paroisse de 300 habitants dans l’Ain, et d’y rester toute sa vie.

“Il a ramené les gens à Dieu, il a attiré les foules, par ses paroles toutes simples, mais pleines de bon sens"Guy de Kérimel, évèque de Grenoble 

Sa célébrité, il la doit à sa simplicité, et sa disponibilité. Maryvonne trouve son message très actuel : “son message a un sens pour moi parce c’était un homme simple, et proche des pauvres. Aujourd’hui, les pauvres dans notre société sont nombreux, et cet homme nous a montré une voie pour être proche de ces personnes” .

Les reliques de Jean-Marie Vianney sont le restant de l'année à Ars, dans l'Ain - Radio France
Les reliques de Jean-Marie Vianney sont le restant de l'année à Ars, dans l'Ain © Radio France

L'évèque de Grenoble, Monseigneur Guy de Kérimel, était présent pour célebrer un messe en son honneur. “Il a ramené les gens à Dieu, il a attiré les foules, par ses paroles toutes simples, mais pleines de bon sens, de vérité évangélique. Il y a même eu des trains organisés pour amener les gens se confesser à Ars“ explique-t-il, “parce qu’il avait un don pour confesser” .

Patron de tous les curés de l’Univers.

En 1925, année de sa canonisation, le Pape Pie XI le déclare même “patron de tous les curés de l’univers”, faisant de lui une sorte de saint des curés. Aujourd’hui encore, sa popularité ne faiblit pas, il reste même un modèle pour le clergé.

“C’est un saint très populaire en France et dans le monde entier” rappelle Guy de Kérimel. Lors de sa fête le 4 août, 200 prètres avaient fait le déplacement jusqu’à Ars. “Ce bicentenaire, cela me donne aussi une occasion de prier et demander a Dieu de nouvelles vocations de prêtres, dont on manque aujourd’hui.”

Le reliquaire repartira pour Ars le 15 août, après la messe de l’Assomption.