Société

Grève au lycée de Céret au premier jour de la rentrée

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon mardi 1 septembre 2015 à 13:54

Le lycée de Céret
Le lycée de Céret © Google maps

Les personnels de vie scolaire du lycée Déodat de Séverac à Cerét (Pyrénées-Orientales) se sont mis en grève ce mardi matin, au premier jour de la rentrée scolaire. Ils réclament un demi-poste de CPE. La rentrée s'est déroulée normalement pour les secondes, mais l'internat n'a pas pu ouvrir ce mardi soir.

Au premier jour de la rentrée, les 11 personnels de vie scolaire du lycée de Céret (les deux conseillers principaux d'éducation et les 9 surveillants) ont cessé le travail. Ils réclament le maintien d'un demi-poste de CPE qui a été supprimé alors que les effectifs du lycée ont légèrement augmenté.

Avec l'ouverture du nouveau lycée d'Argelès sur mer, le rectorat avait tablé sur une baisse des effectifs à Céret, mais dans certains secteurs du département, les parents ont eu le choix : soit mettre leur enfant à Argelès, soit le laisser à Céret. Et beaucoup ont choisi Céret (notamment à Banyuls del Aspres, Llauro, ou Saint-André). Par ailleurs le lycée Déodat de Séverac a ouvert une section STI 2D (section scientifique développement durable) et renforcé sa section professionnelle transport. Conséquence, le lycée qui comptait 1107 élèves l'an dernier en compte 1130 aujourd'hui.

"Nous ne pourrons plus faire de suivi individuel des élèves"****

"On s'investit beaucoup dans la lutte contre le décrochage scolaire , avec des projets innovants qui nous permettent de déceler très rapidement les élèves en difficulté et de les suivre. Avec un demi poste de CPE en moins, nous ne pourrons plus faire ce suivi individuel au quotidien. On a 42 classes et aujourd'hui on a en plus des publics plus compliqués, avec une augmentation du nombre d'internes et d'élèves en section professionnelle. Dans ces conditions, on nous enlève un demi poste ! On va devoir revoir tout le fonctionnement qu'on avait depuis 4 ans. On fonctionnait en bon équilibre. On ne comprend pas, car le rectorat avait pris l'engagement de maintenir les moyens au niveau du lycée de Céret. On ne peut pas l'accepter surtout qu'on nous demande de nous investir dans l'éducation à la citoyenneté, enseignement moral et civique. C'est en totale contradiction, c'est incohérent" explique Armelle Guillemot, une des deux conseillères principales d'éducation, déléguée FO.

Lycée Céret / CPE internet

De son côté, le chef d'établissement comprend le malaise des personnels de vie scolaire, mais rappelle que le demi-poste attribué ces dernières années au lycée de Céret était en quelque sorte un rab, un demi poste qui n'était affecté nul part et qui avait donc été accordé à Céret en sus. Aujourd'hui l'accadémie a besoin de ce demi-poste qui a d'ailleurs été affecté au collège de Céret.

Lycée Céret / proviseur

Ce mouvement de grève n'a pas perturbé l'accueil des élèves de seconde ce mardi au lycée de Céret, tout s'est bien passé. La surveillance de la cantine a été assurée par le proviseur et son adjoint.En revanche l'internat qui devait rouvrir ce mardi soir restera fermé . Les élèves internes de première et terminale qui reprennent les cours mercredi et devaient arriver dès ce mardi soir ont été priés de ne venir que mercredi matin.