Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grève des convoyeurs de fond de chez Loomis

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Depuis mardi 24 décembre, une quarantaine d'employés de la société Loomis en Savoie est en grève. 100 % des convoyeurs de l'entreprise ont décidé de ne pas assurer les tournées des prochains jours. Tout comme ses collègues, Kader Benguèche revendique la prise en compte des conditions de travail spécifiques en montagne.

Les convoyeurs de la société Loomis sont en colères
Les convoyeurs de la société Loomis sont en colères © Radio France - Martin Bartoletti

"Nous sommes prêts à aller au clash", explique Kader Bengueche, représentant CGT de la société Loomis. Avec une quarantaine d'employés, il est en grève depuis mardi 24 décembre. En cause, des négociations avec la direction nationale qui n'ont pas abouti. Les grévistes revendiquent une prime de 2000 euros pour faire face à des conditions de travail particulières dans les territoires de montagne.

Les convoyeurs savoyards qui sillonnent vallées et stations décrivent, entre autres des équipements vestimentaires mal adaptés au froid et à la neige.

Alors que la saison d'hiver a tout juste commencé, l'action des convoyeurs peut avoir une incidence économique réelle dans les prochains jours. Les employés de la Brinks, l'autre société de transport de fond de Chambéry ne prendra pas le relais par "solidarité".

Le mouvement devrait se poursuivre tant que direction et salariés ne se seront pas rencontrés pour discuter à nouveau. 

LOOMIS ok

Choix de la station

France Bleu