Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grève des pompiers : 1 mois après, les pompiers du Cher restent mobilisés

-
Par , France Bleu Berry

En grève depuis un mois pour dénoncer les manques d’effectif, les pompiers du Cher ont décidé de continuer leur mouvement sur le mois d'août, sans exclure la reconduite de la grève en septembre.

Les camions des pompiers du Cher arborent des messages de grève
Les camions des pompiers du Cher arborent des messages de grève - Gaetan Tranchard

Bourges, France

Au niveau national, les pompiers sont en grève. Voilà un mois que les pompiers du Cher sont mobilisés pour dénoncer le manque d'effectif. 90% des effectifs sont en grève. 

Selon Gaetan Tranchard, président du syndicat autonome des pompiers du Cher, la situation n'est plus tenable : "Nos revendications ne sont pas entendues, nous nous sentons déconsidérés. Des pompiers se reconvertissent parce-qu'ils ne tiennent plus, ça n'arrivait quasiment jamais avant.'"

Les pompiers assurent quand même leurs missions "même celles qui ne devraient pas nous revenir, parce-qu'on nous appelle pour des missions qui ne sont pas les nôtres, on subit la désertification médicale, la manque d'effectif dans les autres services d'aide à la personne. Au final, c'est la population qui trinque parce-que les délais d'intervention s'allongent.", explique le pompier. 

Toujours déterminés à faire valoir leurs revendications, les pompiers du Cher seront encore en grève au mois d'août, voire même à la rentrée et n'excluent pas des manifestations à Paris pour réclamer une action des pouvoirs publics. 

Choix de la station

France Bleu