Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 28 décembre contre la réforme des retraites : plus de 1000 manifestants à Bayonne

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ils étaient un peu plus de 1000 manifestants dans les rues de Bayonne pour le 24e jour de contestation contre la réforme des retraites ce samedi 28 décembre. Un petit essoufflement se fait sentir en cette fin d'année, mais c'est "pour mieux revenir" martèlent les présents.

L'intersyndicale, des gilets jaunes et des manifestants sans étiquette à Bayonne contre la réforme des retraites ce samedi 28 décembre
L'intersyndicale, des gilets jaunes et des manifestants sans étiquette à Bayonne contre la réforme des retraites ce samedi 28 décembre © Radio France - Sophie Allemand

Bayonne, France

La contestation contre la réforme des retraites en est à son 24e jour ce samedi, à Bayonne les manifestants étaient 1100 selon la police et le double selon les manifestants, contre plus de 7000 au plus fort du mouvement, comme lors de la grève du 17 décembre. Le cortège est parti de la gare à 10 h 30 jusqu'à l'esplanade Rolland Barthes dans le petit Bayonne.

Une baisse de la mobilisation, pour mieux revenir ? 

"On a profité des fêtes mais sans oublier qu'il faut continuer à se battre et en janvier il faudra redémarrer. Il y a moins de monde oui mais c'est pour mieux revenir," explique Bernadette qui est là depuis le début du mouvement. "Nos anciens se sont battus, maintenant le  gouvernement veut tout démanteler, ajoute-t-elle. Moi je me bats pour moi, mais surtout mes enfants et mes petits-enfants : il faut continuer à se mobiliser, même si malheureusement certaines choses vont passer alors qu'on est contre, au moins on pourra se regarder dans son miroir et se dire qu'on s'est battu.

Les manifestants demandent le retrait de cette réforme, ou au moins plus de concertation avec les citoyens - Radio France
Les manifestants demandent le retrait de cette réforme, ou au moins plus de concertation avec les citoyens © Radio France - Sophie Allemand

Le nouvel appel interprofessionnel à manifester est le 09 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu