Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 5 décembre : la mobilisation s'annonce très suivie en Normandie

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

À quelques jours de la grève du 5 décembre contre la réforme des retraites, les syndicats se préparent à une forte mobilisation.

Parmi les grévistes jeudi, les chemineaux de la SNCF
Parmi les grévistes jeudi, les chemineaux de la SNCF © Maxppp - Sébastien Muylaert

Haute-Normandie, France

La grève du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites s'annonce très suivie en Normandie. À Rouen une manifestation est prévue à partir de 10 heures, cours Clemenceau. À Évreux,  le rendez-vous est donné à 13h30 devant la gare. Au Havre le cortège partira à 10h30 de la maison des associations, et des blocages sont prévus. De nombreux secteurs d'activité sont concernés :

  • Police et Justice. Chez les policiers, les syndicats Alliance et Unsa appellent à la grève. Pas de manifestation mais des actions surtout symboliques. "Nous réserverons les interventions police-secours uniquement sur les appels d'urgence, nous éviterons les interpellations d’initiatives sauf, là encore, en cas d'urgence. Nous allons limiter les PV sauf pour les comportements dangereux", a indiqué David Leprevost, secrétaire départemental Alliance Police de l'Eure. Certains commissariats pourraient être fermés. Toutes ces actions se dérouleront de 10 à 15 heures jeudi dans tous les services de police. Le Conseil national des barreaux et le syndicat national de la magistrature, eux, appellent à une journée "Justice morte"
  • Transports. Du côté de la SNCF, trois syndicats (CGT-Cheminots, l'Unsa ferroviaire et SUD-Rail) ont lancé un appel à un mouvement illimité. Le trafic devrait donc être très fortement perturbé dans la région. La SNCF conseille de reporter tout voyage prévu entre mercredi et dimanche. En ce qui concerne les cars scolaires dans notre région, le trafic des bus Périer, sera "sérieusement perturbé" annonce la compagnie. "Les transports scolaires et les lignes régulières pourront être supprimées." Notamment sur les secteurs de Notre Dame Gravenchon, Bolbec, Saint Romain, et à destinations des établissements scolaires du Havre, Lillebonne et Bolbec. Pas de grève chez Grisel en revanche."Le sondage interne n'a pas recueilli assez d'avis favorables", assure un syndiqué de l'entreprise. Dans les plus grandes villes, les bus, tramways et métros pourraient êtres perturbés. 
  • Usine Renault Cléon. Débrayage à partir de 8h30. Un bus est affrété pour rejoindre la manifestation à Rouen. Appel à la grève de la CGT et SUD. 
  • Éducation. Les syndicats Snes-FSU, Snuipp-FSU, le SE-Unsa, le Snalc, Solidaires appellent à la grève dans les universités, les lycées et les collèges. Joëlle Ayache, secrétaire départementale du SE-Unsa en Seine-Maritime s'attend à une mobilisation d'ampleur : "Selon un sondage interne, 70% des adhérents du premier degré vont participer. Nous nous attendons à ce que la grève soit très suivie". Parmi les établissements qui resteront portes-closes, l'école maternelle André-Marie à Pavilly, l'école primaire de Louvetot, l'école élémentaire Louis-Pasteur de Oissel et l'école de Yerville. "Ce sont des écoles qui sont habituellement moins impactées par les grèves", souligne Joëlle Ayache. Les services de garderie et de cantine risquent aussi de rester fermés. 
  • Services. Le secteur des services n'est pas épargné avec un appel à la grève à la Poste et dans la fonction publique territoriale notamment. 
  • Hôpitaux. Au CHU de Rouen, urgentistes, aides soignants, infirmiers, personnels administratifs, se rassemblent à 9h30 devant l’hôpital avant de rejoindre le cortège cours Clémenceau. Avec des répercutions possibles sur l'organisation de l'établissement : "les médecins peuvent décider de reporter certaines consultations et interventions si le personnel n'est pas assez nombreux", indique Evelyne Bourgeois, agent de service hospitalier et membre du syndicat CGT. "La mobilisation risque d'être importante. Pour certaines personnes, le 1er décembre sera la première journée de grève de leur vie".
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu