Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève du zèle des douaniers : plusieurs kilomètres de bouchons à la frontière avec l’Andorre

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Depuis plusieurs semaines, les douaniers français observent une grève du zèle. Ils respectent la procédure à la lettre afin de dénoncer le manque de moyens et d’effectifs. Ce mardi, 100% des voitures ont été contrôlées avant d'arriver en Andorre.

Contrôle des Douanes  à la frontière avec l’Andorre
Contrôle des Douanes à la frontière avec l’Andorre © Radio France - Nina VALETTE

"Douaniers en colère", c’est le message visible sur le poste de douane à la frontière avec l’Andorre (Pyrénées-Orientales). Depuis le mois de mars, les douaniers français protestent contre le manque de moyens. Alors pour marquer le coup, ils multiplient les opérations "grèves du zèle", comme sur l'autoroute A9 au Boulou la semaine dernière ainsi qu'à la frontière avec l’Espagne. Ce mardi, 100% des voitures ont été contrôlées avant d'arriver en Andorre. Une procédure qui engendre forcement des kilomètres de bouchons. 

Le Brexit, la goutte d’eau 

À l’approche du Brexit, les services de douanes en France ont reçu une "note nationale" afin de renforcer les contrôles d’identité aux frontières. Pour les douaniers des Pyrénées-Orientales, c’est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. "Regardez, nous sommes 10 agents pour contrôler 4.000 voitures, râle Laurent Cesco de la CFDT Douanes. Dans cette note, on nous demande de contrôler 100% des voitures. À raison de deux à trois minutes par voiture, forcement ça coince", ajoute le syndicaliste pour expliquer le bouchon en-dessous du Pas-de-la-Case.  

Une pièce d’identité par passager, c'est la règle.  - Radio France
Une pièce d’identité par passager, c'est la règle. © Radio France - Nina Valette

Alors, les douaniers contrôlent les cartes d’identité et les passeports dans chaque voiture. Une situation qui surprend un peu les automobilistes. "Je peux savoir pourquoi ça coince comme ça ?", lance un conducteur au douanier qui lui répond : "C’est une procédure classique. Il y a un risque d’attentat en France, vous le savez, alors il faut contrôler les entrées et les sorties du territoire."

Pourtant, les automobilistes sont tous unanimes, c’est du jamais vu ici. "Je viens régulièrement. Il n’y a jamais de contrôle dans le sens France-Andorre. Là nous sommes restés 45 minutes dans le col", raconte Sandy qui arrive de Pamiers dans l’Ariège.

Marquer le coup

Avec ce genre d’action, les douaniers veulent montrer aux automobilistes mais surtout au gouvernement que sans renforts, ils ne pourront pas effectuer les procédures correctement. Ou alors, de façon très lente. De son côté, la direction des douanes de la région Occitanie explique que la frontière avec l’Andorre n’est pas sensible : "Nous serions à la frontière avec la Syrie ou la Libye, je comprends qu’ils faillent contrôler chaque voiture, mais avec l’Andorre, le risque lié à l’immigration est faible", explique le directeur régionale des douanes, Jean-Marie Dionet, avant d’ajouter : "Il manque des douaniers en France, mais ici, il faut être logique, la problématique n’est pas la même."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu