Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève des enseignants : "On met en difficulté les élèves et les parents, mais il faut marquer le coup"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Cette semaine sera marquée par de nouveaux rassemblements contre la réforme des retraites mais aussi par la grève qui dure dans certains secteurs. C'est le cas dans l'éducation. A Chambéry, les enseignants sont déterminés et ils feront grève le temps qu'il faudra.

Une pancarte, lors de la manifestation du 5 décembre.
Une pancarte, lors de la manifestation du 5 décembre. © Radio France - Luc Chemla

Chambéry, France

La grève va continuer cette semaine dans nos écoles des Pays de Savoie et notamment à Chambéry. Elle reprend dès ce lundi, continuera ce mardi et "s'il faut, il y a aura d'autres temps forts jusqu'à la fin du mois de décembre" prévient Sarah Hamoudi-Wilkowsky, co-secrétaire du syndicat Snuipp en Savoie. "Cette réforme c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Ajoutée à la dégradation énorme des conditions de travail, ça a fini par mettre les enseignants très en colère et donc les mettre dans la rue. C'est maintenant qu'il faut se bagarrer"

On en veut beaucoup à Jean-Michel Blanquer - Juliette, enseignante au lycée Monge à Chambéry

Selon la professeur des écoles, les enseignants seront particulièrement impactés par cette réforme "qui induirait une baisse de pension de 900 euros par mois. Donc le salaire que nous perdons là à cause de la grève, ce n'est rien à côté de ce que nous allons perdre si cette réforme passe." Motivée par la forte mobilisation de jeudi dernier, et la fermeture de 230 écoles en Pays de Savoie  à cause de la grève, Sarah Hamoudi-Wilkowsky prévient : "On n'arrêtera pas tant que l'on n'a pas gagné. Il se passe quelque chose, on doit continuer au côté de l'ensemble des salariés.

Des enseignants conscients des conséquences

Une grève qui dure et qui impacte bien sur les élèves. Juliette est professeur au lycée Monge à Chambéry et elle en est consciente : "_On met en difficulté les élèves, les parents mais au bout d'un an faut marquer le coup, faut dire stop_. On a déjà de plus en plus de mal à faire notre travail correctement et puis derrière cette réforme s'ajoute. On en veut beaucoup au ministre Jean-Michel Blanquer".

Des enseignants qui vont donc faire grève mais qui seront aussi dans les rues de Chambéry ce mardi. Une manifestation est prévu à 14h devant le Palais de justice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu