Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève du 9 octobre : les perturbations à Marseille et Toulon

lundi 8 octobre 2018 à 19:34 Par Corrine Blotin, France Bleu Provence

Ce mardi, 9 octobre, journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle à l'appel de la CGT, FO, Solidaires et FSU. ainsi que que les organisations étudiantes Unef et UNL. Les organisations protestent contre la politique du gouvernement

perturbations dans les cantines scolaires, les écoles, les crèches et les services publics
perturbations dans les cantines scolaires, les écoles, les crèches et les services publics © Radio France - Corrine Blotin

Marseille, France

Des manifestations sont prévues à Marseille, à 10h30 sur le Vieux Port. 10h30 également à Toulon, place de la Liberté et à Draguignan devant la sous-préfecture. Des perturbations sont à prévoir dans les écoles, les cantines scolaires, et les services publics avec des risques de guichets fermés aux  impôts, à la Poste, ou encore Pôle Emploi.  

Trafic quasi normal à la SNCF

La SNCF annonce un trafic quasi normal avec 97% des trains sur les rails, TER comme TGV. À Marseille, la RTM prévoit des perturbations sur les lignes de bus, un tramway toutes les dix minutes et un trafic normal pour le métro. À Toulon , le service du réseau Mistral est assuré à  66% et là aussi, c’est le réseau des bus qui est principalement touché. En revanche Les lignes maritimes et les services scolaires fonctionnent normalement. En ce qui concerne  les écoles, le Snuipp, principal syndicat des enseignants prévoit un instituteur sur quatre en grève dans les Bouches-du-Rhône. Un  mouvement très suivi du côté des cantines scolaires notamment à Marseille où près de 300 cantines sont fermées, une soixantaine ouvertes et 90 qui accueillent les élèves avec un pique-nique.

Manifestations  et actions coups de poing

Mais au delà des perturbations et des rassemblements, certaines organisations syndicales envisagent de mener des "actions coup de poing". Le syndicat FO Territoriaux Ville de Marseille et Métropole pourrait à cette occasion bloquer certains tunnels de Marseille.  Pour Patrice  Ayach , secrétaire général adjoint du syndicat, "nos adhérents demandent d'autres formes d'actions , si il faut en passer par là, on passera par là... C'est le gouvernement qui pousse au durcissement des actions."