Société

Grève à la SNCF : une participation en baisse, 22,64% de grévistes selon la direction

Par Thibaut Lehut, France Bleu mercredi 11 juin 2014 à 18:05

La grève de la SNCF a commencé mardi 10 juin
La grève de la SNCF a commencé mardi 10 juin © Maxppp

Les syndicats, reçus mercredi soir par Frédéric Cuviliier, rencontrent à nouveau le secrétaire d'Etat aux Transports ce jeudi matin. Le gouvernement veut tenter d'enrayer le mouvement de grève lancé par les cheminots, reconduit pour jeudi. La SNCF avance un taux de participation plus faible que mercredi. Découvrez les prévisions région par région.

"Toutes les organisations syndicales seront reçues dès ce soir, cette nuit si nécessaire, demain matin encore pour pouvoir expliciter l'enjeu de la réforme ferroviaire ". Le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier a expliqué aux journalistes présents à l'Assemblée nationale ce mercredi qu'il comptait bien nouer un dialogue avec les cheminots . Ces derniers, qui ont lancé mardi soir un mouvement de grève très suivi, et qui l'ont reconduit pour la journée de jeudi, continuent de critiquer le projet du gouvernement.

Toutefois, si l'on en croit la direction de la SNCF ce jeudi matin, la mobilisation est légèrement plus faible que mercredi, avec 22,64% de grévistes , et une baisse de 5% par rapport à la veille.

Après une première recontre mercredi soir, les syndicats doivent donc rencontrer à nouveau le secrétaire d'Etat aux Transports ce jeudi matin pour tenter de trouver un terrain d'entente. Il devrait leur présenter à cette occasion "un document d'orientation ". Mais la réunion s'annonçait houleuse. En arrivant au ministère, la CGT a conditionné l'arrêt de la grève au report pur et simple du projet , censé être examiné par les députés à partir du mardi 17 juin. Sud-Rail, qui avait appelé au mouvement avec la CGT, FO et First, a de son côté claqué la porte moins d'une demi-heure après le début des discussions, accusant M. Cuvillier de "refuser de négocier".

Les prévisions de la journée

La journée de jeudi devrait cependant être un peu moins cauchemardesque pour les usagers : selon la SNCF, le trafic s'est "amélioré " ce jeudi matin. Un train sur deux circule selon la compagnie (TGV comme TER), contre un TGV sur deux ou trois et un TER/Transilien sur trois mercredi. "Tout ce qui est programmé part ", garantit la SNCF. Dans le détail, voici ce qu'elle prévoit :- Grandes lignes : 1 TGV sur 2 dans le nord et l'ouest, 60% dans l'est et un sur trois dans le sud-est - Intercités : 3 trains sur 10 en moyenne   - Trafic régional : 1 circulation sur 2 en moyenne   - Trafic en Île-de-France : 1 train sur 3 en moyenne

Le mouvement reconductible qui a commencé mardi soir à l'appel de la CGT, Sud Rail, FO et First, s'oppose au projet prévoyant le rapprochement sous une même holding de la SNCF et de RFF, le gestionnaire du réseau ferré. Mais les modalités selon lesquelles le rapprochement doit s'effectuer ne convient pas aux organisations syndicales.

Partager sur :