Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grève SNCF : la gare Matabiau à Toulouse vide de ses voyageurs pour le début des vacances

-
Par , France Bleu Occitanie

La gare Matabiau à Toulouse est restée vide ce samedi malgré le premier weekend des vacances de Noël. La plupart des trains étaient annulés et les voyageurs ont préféré utiliser d'autres moyens de locomotion.

La gare Matabiau à Toulouse était désespérément vide
La gare Matabiau à Toulouse était désespérément vide © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

Les trains sont rares, les voyageurs aussi. En ce premier weekend des vacances de Noël, la gare Matabiau à Toulouse est restée désespérément vide. Il faut dire qu'avec la grève à la SNCF contre la réforme des retraites 1 TGV sur 2 étaient assurés ce samedi, 1 TER sur 10 et aucun Intercités.  

Les voyageurs dont le train n'était pas assuré ne sont pas venus en gare. Mais certains se sont retrouvés bloqués à Toulouse. C'est le cas d'Ali. Il est parti vendredi soir de Saint-Mexant en Corrèze pour rejoindre Avignon. "J'ai dormi sur Toulouse et je devais repartir ce matin mais mon train est annulé. Je me retrouve coincé à Toulouse. J'ai regardé les covoiturages. Il y en avait deux. Un a déjà annulé, j'attends la réponse de l'autre", explique-t-il.

Des voyageurs bloqués à Toulouse

Il n'est pas le seul dans cette situation. Cader est parti de Tarbes vendredi pour Montpellier. "On est arrivé à Toulouse vers 18h et il n'y avait pas de train pour moi. Ils ont fermé la gare vers 1h. Et je me suis retrouvé à passer la nuit dehors. On était une vingtaine dans cette situation." 

Certains ont préféré assurer le trajet et passer par une alternative au train. Nadège a pris le bus de nuit depuis Paris. "Une première, au moins j'étais sûr qu'il circulerait. Mais je préfère le train de nuit."

Covoiturage, bus, location de voiture...

D'autres solutions sont aussi adoptées comme le covoiturage ou la location de voiture. Plusieurs taxis bordelais proposent même des trajets gratuits Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Paris pour les enfants ne pouvant rejoindre leur famille.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu