Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grèves, Covid, manque de personnels, la situation des cantines reste tendue à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Des cantines fermées avec ou sans pique-nique, en raison de grèves ou par manque de personnels, chaque semaine à Marseille, des élèves sont privés d'un repas chaud. La situation semble s'améliorer reconnaissent des représentants de parents d'élèves, même s'il reste beaucoup à faire.

Malgré un accord signé entre la mairie et les syndicats, les élèves et leurs parents sont encore privés de cantine à Marseille (Bouches-du-Rhône). 4 juin 2021.
Malgré un accord signé entre la mairie et les syndicats, les élèves et leurs parents sont encore privés de cantine à Marseille (Bouches-du-Rhône). 4 juin 2021. © Radio France - Fred Chapuis

À Marseille, la question des écoles est un sujet sensible. Quand ce n'est pas la vétusté des locaux, la sécurité dans ou autour des établissements, ce sont les cantines qui font parler. L'accord signé en février entre la mairie et les syndicats, pour encadrer les grèves perlées, d'une heure ou moins pendant le temps du déjeuner, n'a pas tout réglé. 

Chaque jour, des élèves marseillais continuent de manger le midi un pique-nique préparé par les parents. Voire, dans certains cas, faute d'adultes pour encadrer les enfants, des parents sont obligés de s'organiser pour récupérer les enfants entre midi et deux. 

"On réfléchit à quitter Marseille. Peut-être pour Aubagne. Là-bas, il n'y a pas de problèmes de cantine." - Coralie, une maman marseillaise

Exemple, vendredi 4 juin 2021, nous avons compté 25 cantines marseillaises perturbées dont six pour une grève et 19 par manque de personnels pour appliquer le protocole sanitaire Covid. Ce jour-là, une seule cantine fermée ne proposait pas d'accueil avec pique-nique. Les parents ont donc dû s'organiser à l'école élémentaire Menpenti dans le 10e arrondissement. 

Les parents de l'école Menpenti dans le 10e doivent s'organiser quand il n'y a ni cantine ni pique-nique.

"J'ai dû prendre sur ma journée de travail. On n'a pas le choix. Qui garde nos enfants entre midi et deux ?" - Myriam, une maman

Aurélie est maman de deux enfants scolarisés à Marseille. L'un en école maternelle, l'autre à l'école élémentaire Menpenti où elle a pris l'habitude de s'organiser avec d'autres mamans.

Aurélie, une maman marseillaise : "Aujourd'hui je récupère sept enfants !"

Dominique est la grand-mère d'une élève de CM2. Depuis janvier, sa petite-fille mange un pique-nique une fois par semaine.

"Après on se demande pourquoi les enfants grossissent. Comment donner des légumes en leur faisant manger des sandwichs !"

Du côté de la ville de Marseille, on précise que "la situation s'améliore". Joint par France Bleu Provence, Pierre Huguet, comprend "l'impatience des parents". L'adjoint chargé des cantines scolaires donne des chiffres. "Vendredi, sur 472 restaurants scolaires, 448 ont servi un repas chaud soit 94%. La ville de Marseille a mis un accueil pique-nique pour 23 écoles. Une seule cantine était fermée à cause d'un mouvement de grève." 

Pierre Huguet reconnaît gérer "le lourd héritage de la municipalité précédente. La cantine de l'école Menpenti par exemple, est totalement sous-dimensionnée. Il y a aussi la situation sanitaire à gérer avec un protocole imposé par l'État. Depuis la rentrée, nous avons recruté 560 agents (statutaires ou vacataires). Nous faisons aussi appel à une société privée de nettoyage dans 190 écoles (sur 472) pour soulager les agents des écoles. Donc les choses avancent mais il faut du temps". 

Dans cette école du 10e arrondissement de Marseille, les enfants ont été privés de cantine et de pique-nique vendredi 4 juin 2021.
Dans cette école du 10e arrondissement de Marseille, les enfants ont été privés de cantine et de pique-nique vendredi 4 juin 2021. © Radio France - Fred Chapuis
Choix de la station

À venir dansDanssecondess