Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grippe : pas d'engorgement aux urgences de l'hôpital du Mans

mercredi 13 février 2019 à 18:16 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

Les urgences du Mans accueillent environ 165 patients par jour depuis le début de l'année, dont une douzaine viennent pour la grippe. Il n'y a pas eu d'augmentation significative cette année depuis l'arrivée du virus. La plupart des patients sont orientés vers les maisons médicalisées.

La façade des urgences de l'hôpital du Mans
La façade des urgences de l'hôpital du Mans © Radio France - Christelle Caillot

Le Mans, France

Il n'y a pas d'engorgement aux urgences de l'hôpital du Mans à cause de la grippe. L'épidémie sévit en France avec déjà 1.800 morts cet hiver selon l'agence sanitaire Santé publique France. Depuis le début de l'année, l'hôpital du Mans enregistre en moyenne 165 patients par jour aux urgences dont une douzaine pour la grippe. Ces personnes sont pour la plupart réorientées vers les maisons médicales.

Il est encore temps de se faire vacciner."

A ce jour, on peut donner plusieurs conseils pour éviter la grippe. "Premier conseil : il n'est jamais trop tard pour se faire vacciner contre la grippe" nous dit le docteur Mathieu Gérain, responsable des hospitalisations de jour aux urgences de l'hôpital du Mans. "Le pic épidémique n'est pas encore atteint.  Et il faut savoir qu'il faut compter sur un délai d'environ quinze jours pour que la vaccination soit efficace. Deuxième conseil : il faut ensuite éviter d'entrer en contact avec des patients qui sont déjà diagnostiqués ou qui ont les symptômes. Et puis enfin troisième conseil , pour ceux qui sont malades : il est recommandé d'éternuer ou de tousser dans son coude et de se moucher avec des mouchoirs jetables".

Et puis bien sur, ça paraît logique, mais il y a encore beaucoup de personnes qui n'y pensent pas : éviter d'aller rendre visite à vos proches à l'hôpital si vous avez la grippe.

Eviter de rendre visite à vos proches à l'hôpital si vous avez la grippe - Radio France
Eviter de rendre visite à vos proches à l'hôpital si vous avez la grippe © Radio France - Christelle Caillot

Il n'y a pas d'engorgement aux urgences de l'hôpital du Mans

"Depuis le début de l'année, nous avons enregistré une moyenne de 165 patients par jour" ajoute docteur Mathieu Guérain, responsable des hospitalisation de jour aux urgences de l'hôpital du Mans. "Ce n'est pas plus que les autres années et pour la grippe nous avons environ une douzaine de patients par jour. La plupart sont réorientées vers les maisons médicalisées. Actuellement le délai d'attente aux urgences est d'environ deux à trois heures. Nous recommandons aux patients d'aller plutôt vers leur généralistes, les maisons médicalisées et la nuit et les week-end d'appeler le 116.117". 

C'est long mais je ne me plains pas."

Jean-Yves est venu avec sa femme de Rouillon aux urgences. Suite à une grippe, il souffre d'une infection respiratoire : "c'est mon médecin généraliste de Rouillon qui m'a envoyé aux urgences; je vais faire une radio des poumons et une prise de sang. Là, ça fait trois quarts d'heure que j'attends. C'est long, mais je ne me plains pas".

Jean-Yves venu de Rouillon aux urgences de l'hôpital du Mans pour une infection respiratoire suite à la grippe - Radio France
Jean-Yves venu de Rouillon aux urgences de l'hôpital du Mans pour une infection respiratoire suite à la grippe © Radio France - Christelle Caillot