Société

Grosse baisse des prix du Tunnel de Sainte Marie aux Mines

Par Sophie Cambra, France Bleu Alsace et France Bleu Sud Lorraine lundi 26 octobre 2015 à 17:19

Les tarifs du tunnel Maurice Lemaire baisseront en 2016
Les tarifs du tunnel Maurice Lemaire baisseront en 2016 © Radio France - Sophie Cambra

La semaine dernière, l'Assemblée Nationale adoptait un amendement proposant la fusion des concessions du tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines et du réseau autoroutier. Concrètement, pour les usagers, cela représente des économies.

En janvier 2016, le tunnel Maurice Lemaire à Sainte-Marie-aux-Mines coûtera moins cher. Les prix passent de 8€ à 6€ pour les voitures et de 65€ à 28€ pour les poids lourds. Une mesure que les élus du secteur réclamaient depuis longtemps afin de soulager le trafic poids lourd dans les cols vosgiens pour rallier l'Alsace et la Lorraine. Cette baisse des prix est possible grâce à la fusion des concessions de ce tunnel. Cette fusion a été adoptée par l'Assemblée Nationale la semaine dernière, reste maintenant le feu vert de la Commission Européenne et du Conseil d'Etat d'ici fin novembre.

Pour les élus, ce n'est qu'une première bataille, maintenant il faut augmenter le trafic dans ce tunnel. Aujourd'hui, chaque jour, 2.300 véhicules empruntent ces sept kilomètres de voies souterraines parmi eux : 250 poids lourds. APRR veut passer avec ses nouveaux tarifs à plus de 700 par jour en 2016. Environ 1.500 camions délaissent chaque jour le tunnel Maurice Lemaire au profit des cols. « On récupèrerait une partie du trafic qui passe dans les cols ça serait bien. Il y aura toujours des poids lourds dits régionaux, cela n’ont pas d’intérêts à passer par le TML, on ne regarde que les transits» explique Xavier Rigo, directeur général adjoint en charge de l'exploitation des Autoroutes Paris Rhin-Rhône.

Entrée du tunnel Maurice Lemaire - Radio France
Entrée du tunnel Maurice Lemaire © Radio France - Sophie Cambra

Pour cela, les politiques auront aussi leur rôle à jouer en « obligeant » les camions à passer par ce tunnel et éviter les cols vosgiens. Cela sera le principal objectif du comité de pilotage qui se réunira début décembre. « Il faut s’expliquer parce qu’il y a des petits transporteurs locaux qui n’ont pas d’utilité à traverser ce tunnel » explique Christian Franqueville, député des Vosges.

Environ 1500 poids lourds empruntent chaque jour les cols vosgiens - Radio France
Environ 1500 poids lourds empruntent chaque jour les cols vosgiens © Radio France - Noémie Bonnin