Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guéret : la mission locale se dote de dix vélos pour les jeunes qu'elle accompagne

-
Par , France Bleu Creuse

La mission locale de la Creuse lance une expérimentation : elle s'est dotée de dix vélos. Elle souhaite les prêter aux jeunes Creusois qu'elle accompagne et qui ne bénéficient pas de moyen de locomotion pour effectuer leurs démarches d'insertion socioprofessionnelle.

Des vélos remis à neuf par l'association Recyclabulle à Guéret
Des vélos remis à neuf par l'association Recyclabulle à Guéret © Radio France - Camille André

La mission locale de la Creuse lance une initiative pour aider les jeunes Creusois à s'insérer dans le monde professionnel. Elle s'est doté d'un parc de vélos, dix bicyclettes, qui pourront être prêtées aux jeunes de 16 à 25 ans, qu'elle accompagne et qui n'ont pas de moyen de transport. 

Comment ça fonctionne? 

Ces vélos seront mis à la disposition des jeunes afin qu'ils puissent réaliser "toutes leurs démarches professionnelles et pourquoi pas personnelles", indique Rebecca Rolland, chargée du projet pour la mission locale de la Creuse. "Un jeune peut nous emprunter un vélo quelques heures pour passer un entretien d'embauche, quelques jours pour aller en formation, plusieurs semaines pour aller en emploi", poursuit-elle. 

Tous les jeunes accompagnés par la mission locale pourront en bénéficier et cela représente plus de 1.500 jeunes par an. Le parc de vélos est pour le moment localisé à Guéret. Si les jeunes s'emparent de cet outil, il pourra être étendu aux antennes de la mission locale de La Souterraine et d'Aubusson. 

La mobilité reste une barrière pour les jeunes

Dans notre département, la mobilité peut-être une vraie problématique pour se lancer dans le monde professionnel. De nombreux jeunes n'ont pas les moyens d'acquérir une voiture dès leur majorité et les transports en commun sont trop peu développés en Creuse. 

Ce mardi 27 avril, la mission locale a organisé un atelier pour apprendre à rouler à vélo en toute sécurité. Une dizaine de jeunes y ont participé. Ils ont pu réviser le code de la route avec un intervenant de la prévention MAIF, circuler à vélo en milieu urbain et apprendre à réparer une crevaison avec les membres de Recyclabulle

Cinq kilomètres à pied tous les jours pour travailler

Anlimou, un jeune homme de 23 ans faisait partie des participants. Pour le moment son seul véhicule est une trottinette. Il y a quelques temps, il a même laissé tombé un emploi à cause de la distance, "je faisais  cinq kilomètres à pied chaque jour", explique sobrement le jeune homme, qui habite Guéret et qui allait travailler dans la zone d'activité de Cher du Prat. "Un vélo ça me soulagerait", assure-t-il. 

Les jeunes de la mission locale pendant l'atelier code de la route.
Les jeunes de la mission locale pendant l'atelier code de la route. © Radio France - Camille André

Clément a lui aussi participé à cet atelier, le jeune homme de 18 ans n'a pas encore le permis, "j'ai eu pas mal de refus parce que je n'avais pas de moyen de déplacement". Le garçon voit d'un très bon œil cette expérimentation de prêt de vélos, "franchement c'est un bon plan, ça peut aider des gens dans le besoin". "Et si jamais on a un problème avec notre voiture, c'est toujours un moyen de nous déplacer", ajoute-t-il. 

Emilien en revanche, pourra difficilement profiter du dispositif pour le moment. Le jeune homme habite Marsac, les vélos en prêt à Guéret sont assez loin de chez lui. Il a quand même tenu à participer à cet atelier pour "apprendre à rouler en agglomération. C'est plus économique et écologique", souligne-t-il. 

Une petite partie du projet "en route vers l'autonomie"

L'achat de ce parc de vélos a été financé par la fondation Harmonie mutuelle et la Préfecture (via le Plan départemental de sécurité routière). Une partie des vélos ont été achetés neufs, d'autres sont des vélos retapés par les membres de l'association Recyclabulle. Ce parc de vélos est un des volets du dispositif  "en route vers l'autonomie", mis en place par la mission locale de la Creuse, au début du deuxième confinement. 

Il prévoit aussi d'amener les jeunes vers l'emploi en développant leurs compétences et par le biais d'activités sportives. Le troisième volet principal de ce projet est d'emmener un groupe de jeunes en itinérance pendant trois jours, ils se déplaceront à vélo, devront eux-mêmes construire le budget alimentation, etc. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess