Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Guéret : les agriculteurs déversent du fumier et des branchages devant la cité administrative

-
Par , , France Bleu Creuse

Une soixantaine d'agriculteurs manifestent dans le centre de Guéret ce vendredi 20 décembre. Ils ont notamment déversé des branchages devant la cité administrative. Ils protestent car 40 communes ont été exclues du dossier de calamité agricole.

Les agriculteurs déversent des branches et des souches devant la cité administrative.
Les agriculteurs déversent des branches et des souches devant la cité administrative. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Guéret, France

Soixante-cinq agriculteurs manifestent dans les rues de Guéret ce vendredi 20 décembre. Plusieurs syndicats agricoles (la FDSEA, les JA et le MODEF) ont appelé à un rassemblement. 

Une soixantaine d'agriculteurs manifestent à Guéret ce vendredi 20 décembre. - Radio France
Une soixantaine d'agriculteurs manifestent à Guéret ce vendredi 20 décembre. © Radio France - Pierre-Antoine lefort

La raison de cette colère : Le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA), qui dépend du ministère de l'agriculture a exclu  40 communes de l'ouest-Creuse du dossier de calamité agricole. Les agriculteurs installés sur ce secteur ne toucheront aucune aide pour compenser les pertes liées à la sécheresse de 2019. Pourtant une enveloppe de près de 11,7 millions d'euros doit être débloquée pour notre département.

"Il est hors de question que dans le département de la Creuse, il y ait une commune qui soit exclue de la sécheresse 2019", martèle Thierry Jamot, le président de la FDSEA de la Creuse. "Toutes les communes ont été touchées par la sécheresse. Les arrêtés préfectoraux pris au mois de juin concernaient toutes les communes pour la restriction en eau, également pour ces 40 communes. Aujourd'hui on ne comprend pas. C'est un affront, et si on a pas réponse positive sur ce domaine, je pense que les actions syndicales sur durciront vivement.

Même son de cloche, chez les Jeunes Agriculteurs, "Il va falloir qu'on soit écouter maintenant, on a été gentils, s'il faut que l'on commence à montrer les dents on le fera," ajoute Michaël Magnier, le président des JA. 

Des branches devant la cité administrative

Pour manifester leur colère, les agriculteurs ont déversé des branches et des souches devant la cité administrative. Le cortège s'est ensuite déplacé devant la préfecture de la Creuse. Les agriculteurs ont lancé quelques œufs dans la cour des bâtiments de l'Etat.

La préfète, Magali Debatte a accepté de rencontrer une délégation . Elle assure les agriculteurs de son soutien. Des bilans complémentaires doivent être réalisés dès la semaine prochaine dans les exploitations, pour montrer que les 40 communes ont bien été touchées par la sécheresse.

La préfète accepte de recevoir les manifestants

Les syndicats agricoles soutiennent que tous les agriculteurs de la Creuse ont été touchés par la sécheresse. Ils veulent que le département soit reconnu en état de calamité agricole dans son intégralité. Avec ces actions, ils espèrent obtenir une révision du dossier de calamité agricole. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu