Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Guéret : les facteurs en colère contre le nouveau découpage des tournées

vendredi 7 septembre 2018 à 20:27 Par Camille André, France Bleu Creuse

Une cinquantaine de facteurs de Guéret et des communes alentours se sont rassemblés ce vendredi après-midi pour protester contre la réorganisation voulue par la direction de La Poste. Les postiers s'opposent notamment au redécoupage de leurs tournées.

Les facteurs sont venus nombreux pour protester contre la réorganisation voulue par la direction de La Poste.
Les facteurs sont venus nombreux pour protester contre la réorganisation voulue par la direction de La Poste. © Radio France - Camille André

Guéret, France

Une cinquantaine de postiers de Guéret et des communes alentours se sont rassemblés vendredi après-midi devant le centre de distribution du courrier de Guéret. Les facteurs sont venus en gilets bleu et jaune, siglés La Poste, pour protester contre une grande réorganisation prévue par la direction de l'entreprise à la mi-d'octobre.

Un découpage qui ne semble pas rationnel 

D'après les facteurs, cette réorganisation vise à diminuer le nombre de tournées, tout en les rallongeant. "Elles sont surtout mal pensées"assène Marc Périgaud, le secrétaire général de la CGT-FAPT en Creuse: " Ces tournées ont été découpées par un outil informatique et on se rend compte qu'il fait n'importe quoi. Il peut très bien faire passer un facteur devant une maison sans qu'il la distribue et faire passer un deuxième facteur une heure après. Il nous fait aussi prendre des sens-interdits, ou nous suggère de faire demi-tour dans un virage". 

Les facteurs assurent qu'ils sont disposés à s'adapter, mais dénoncent une réforme qui n'est pas raisonnable. Ils se plaignent aussi d'un manque de dialogue avec la direction. 

Des petites communes pénalisées? 

Les syndicats alertent sur d'autres points, notamment la possible fermeture du centre courrier de Saint-Vaury. Ils dénoncent également un changement qui pourrait concerner de nombreux habitants des communes de Saint-Sulpice-le-Guérétois, Bussière-Dunoise ou encore Saint-Vaury. Le courrier n'y serait plus relevé le matin, mais l'après-midi. Les lettres mettront donc une journée de plus à arriver à leur destinataire. Une dizaine d'élus sont venus soutenir les facteurs dans leur démarche pour le maintien du service public. 

De son côté la direction de La Poste n'a pas souhaité s'exprimer. Elle précise juste qu'aucune décision n'est encore prise et que le temps est au "dialogue social". La direction doit en effet rencontrer les syndicats lundi 10 septembre.