Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guide Michelin 2019 : l'Aveyronnais Sébastien Bras s'étonne de retrouver les étoiles qu'il avait rendues

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le chef du restaurant Le Suquet à Laguiole se voit décerner deux étoiles dans l'édition 2019. Il avait pourtant rendu sa distinction, et demandait à ne plus réapparaître dans le guide gastronomique.

Sébastien Bras, dans son restaurant de Laguiole (Aveyron)
Sébastien Bras, dans son restaurant de Laguiole (Aveyron) © Maxppp - Bruno Campels

Sébastien Bras n'y comprend plus rien. Le chef du restaurant Le Suquet à Laguiole (Aveyron), s'est "étonné" lundi de sa réapparition dans le guide Michelin 2019, avec deux étoiles. Cet ex-triple étoilé avait obtenu de ne plus figurer dans l'édition 2018, dans une initiative inédite.

Sébastien Bras a été prévenu qu'il réintégrait le guide Michelin mais sans aucune explication, c'est ce qu'il a confié à France Bleu Occitanie : "Je ne comprends pas quel est leur jeu, je ne souhaite pas participer à cette compétition, mais visiblement les restaurateurs n'ont pas le choix. Je subis cette compétition permanente que j'ai portée pendant 25 ans mais aujourd'hui j'ai envie d'autre chose. J'ai fait une demande cordiale auprès du guide, ils l'ont acceptée. Pourquoi reviennent-ils en arrière ? je ne comprends pas."

Le chef aveyronnais Sébastien Bras, étoilé par le guide Michelin 2019, contre son gré

"Je crois qu'un cuisinier a le droit de choisir sa vie mais pour le Michelin visiblement ce n'est pas le cas", ajoute le chef aveyronnais. "Malgré mon incompréhension, je prends ça avec beaucoup de distance, je ne rentrerai plus dans le jeu de ce que souhaite le guide Michelin et je continuerai à faire plaisir à mes clients comme je l'entends. À la vue de ce que nous avons eue l'année dernière sans étoile, les clients continuent à nous faire confiance et c'est la plus belle des récompenses."

Le 20 septembre 2017, Sébastien Bras avait demandé au guide Michelin à ne plus paraître dans leurs éditions, et ce, dès 2018. Cette requête avait été acceptée puis effective. Le chef installé à Laguiole a pris la suite de son père Michel Bras il y a dix ans à la tête du Suquet, distingué en 1999 par trois étoiles, avait demandé à ne plus figurer dans la bible gastronomique française en 2017, pour avoir "l'esprit libre" et moins de "pression".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu