Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guide Michelin 2020 : une deuxième étoile pour le restaurant Racine à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Trois ans après sa première étoile, Kazuyuki Tanaka, le chef du restaurant Racine à Reims, est une nouvelle fois récompensé par la guide Michelin ce lundi. Il se voit décerner une deuxième étoile.

Le restaurant Racine à Reims décroche sa deuxième étoile au guide Michelin
Le restaurant Racine à Reims décroche sa deuxième étoile au guide Michelin © AFP - François Nascimbeni

Trois ans après sa première étoile au guide Michelin, le restaurant Racine à Reims est à nouveau récompensé. Il décroche cette année sa deuxième étoile. Le palmarès 2020 du guide Michel est dévoilé ce lundi lors d'une cérémonie au pavillon Gabriel à Paris. 

Une belle récompense pour le chef Kazuyuki Tanaka qui a travaillé auprès de Gilles Tournadre (Deux étoiles au guide Michelin), de Régis et Jacques Marcon avant d'ouvrir en juin 2015 son propre restaurant à Reims, d'abord rue Colbert et depuis l'été 2018 place Godinot.

"Quand on est passionné, la cuisine c'est super facile" 

Kazuyuki Tanaka propose une cuisine juste et fraîche selon les critiques culinaires. Surnommé "Kazu" par la profession, le chef cuisinier d'origine japonaise dispose d'une vingtaine de couverts dans le cadre épuré de son restaurant. Il propose deux menus : 90 euros le midi et 130 euros le soir.

L'Assiette Champenoise garde ses trois étoiles

C'est le soulagement pour Arnaud Lallement, le chef de l'Assiette Champenoise à Tinqueux, près de Reims. Dès vendredi, le guide Michelin a annoncé qu'il n'y aurait pas d'autres restaurants trois étoilés rétrogradés après celui de Paul Bocuse près de Lyon. 

Arnaud Lallement conserve donc les trois étoiles décrochées en 2014 et continue de faire partie de l'élite de la gastronomie. La France compte aujourd'hui 26 restaurants trois étoiles. 

Cette année, 628 restaurants en France sont distingués par le guide Michelin, soit quatre de moins que l'édition précédente. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu