Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guide Michelin 2021 en Vaucluse : quatre restaurants décrochent leur première étoile, trois sont rétrogradés

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Quatre restaurants de Vaucluse décrochent leur première étoile au guide Michelin, tandis que trois tables perdent leurs macarons. Le palmarès a été dévoilé ce lundi. Une édition particulière en raison de la crise sanitaire qui a durement frappé la restauration en 2020.

Quatre restaurants vauclusiens décrochent une étoile au Guide Michelin 2021, dont "la mère Germaine" à Châteauneuf-du-Pape et le château de Massillan à Uchaux
Quatre restaurants vauclusiens décrochent une étoile au Guide Michelin 2021, dont "la mère Germaine" à Châteauneuf-du-Pape et le château de Massillan à Uchaux - © La mère Germaine - Le château de Massillan

Ils ont souvent appris la nouvelle en direct, en assistant à la cérémonie dévoilant le palmarès 2021 du Guide Michelin ce lundi. Quatre restaurants de Vaucluse décrochent leur première étoile : Mathieu Desmarest pour le restaurant "Le Pollen" à Avignon, Christophe Schuffenecker pour "La Salle à manger" du château de Mazan, Camille Lacome et Agathe Richou du restaurant "La mère Germaine" à Châteauneuf-du-Pape et Christophe Chiavola pour "Le château de Massillan" à Uchaux

"J'ai déjà eu une étoile à Megève, mais cette année, il y a une émotion particulière, c'est une récompense pour toute l'équipe." - Christophe Schuffenecker, chef du restaurant La Salle à mangerdu château de Mazan

Parmi les nouveaux chefs étoilés dans le département, on compte Christophe Schuffenecker. Il est à la tête des cuisines de La Salle à manger au château de Mazan depuis un an seulement. Un chef sur son petit nuage à l'annonce de cette reconnaissance : "J'ai déjà eu une étoile à Megève à l'Alpaga, mais cette année, il y a une émotion particulière. On a énormément travaillé l'année dernière pour arriver à ce niveau, nous n'étions pas nombreux et nous n'avons ouvert que trois mois". 

Cette édition 2021 du Guide Michelin est particulière en raison de la crise sanitaire qui a durement frappé la restauration. Antoine Pétrus est le directeur général de Maison et Vignobles de Provence, propriétaire du restaurant La mère Germaine. Pas question pour lui de céder au pessimisme ambiant, il ne veut garder que le positif de cette première distinction au guide Michelin : "C'est un honneur et une récompense pour toute l'équipe, les producteurs avec qui nous travaillons, les clients qui nous ont fait confiance". 

Trois restaurants perdent leurs étoiles

Trois restaurants historiques ont en revanche perdu leur étoile : La Bastide de Capelongue à Bonnieux, Sevin à Avignon et la Maison Prévôt à Cavaillon. Ils sont toujours distingués avec trois fourchettes, mais n'ont plus de macaron. 

Dans un communiqué, Corinne et Guilhem Sevin expriment leur incompréhension : "Cette année ne ressemblera décidément à aucune autre ! Nous sommes forcément attristés, surpris même, par la décision du guide Michelin pour cette année 2021. Plus que jamais, il nous tarde de rouvrir. Avec nos équipes, nous accueillerons notre clientèle avec la même passion qui nous anime depuis des années : l’éveil des sens. Nous continuerons notre engagement environnemental, au plus près des producteurs et fournisseurs locaux, pour faire rayonner une cuisine de saison".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess