Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Guide Michelin : l'étoilé vendéen Anthony Lumet du restaurant "le Pousse-pied" n'est "pas stressé"

dimanche 20 janvier 2019 à 18:36 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Le Guide Michelin décerne ses étoiles ce lundi après-midi. Le palmarès sera dévoilé par Audrey Pulvar depuis la salle Gaveau à Paris. A quelques heures du résultat, nous avons voulu savoir dans quel état de stress se trouve l'un des benjamins de l'édition 2018 : le Vendéen Anthony Lumet.

Anthony Lumet dans la cuisine de son restaurant ce dimanche.
Anthony Lumet dans la cuisine de son restaurant ce dimanche. © Radio France - Pascale Boucherie

La Tranche-sur-Mer, France

Les chefs retiennent leur souffle. Ce lundi après-midi, à 16h30, le Guide Michelin décerne ses étoiles. Le palmarès sera dévoilé par Audrey Pulvar depuis la salle Gaveau à Paris. A quelques heures du résultat, nous partons à la rencontre de l'un des benjamins de l'édition 2018, le Vendéen Anthony Lumet. Nous lui avons rendu visite ce dimanche dans le sud du département à la Tranche-sur-mer dans son restaurant "le Pousse-Pied" (du nom du crustacé).

Le restaurant d'Anthony Lumet. - Radio France
Le restaurant d'Anthony Lumet. © Radio France - Pascale Boucherie

Il n'a pas la grosse tête Anthony Lumet. Sa première étoile au guide Michelin l'an passé, il ne s'y attendait pas. Alors pour l'édition 2019, il ne s'inquiète pas trop :

Je ne suis pas stressé, j'y pense c'est normal, mais le but c'est de faire plaisir au client."

Celui qui fut à 27 ans l'un des benjamins des étoilés Michelin a, bien sûr, eu les honneurs de la presse mais ça n'a pas changé sa vie ni sa façon de cuisiner. 

On travaille avec les poissons du marché et les légumes de saison."

Dans son restaurant de presque bord de mer (la plage est au bout de la rue derrière son établissement), il a embauché quatre personnes supplémentaires (deux l'hiver, deux en saison). Car depuis sa récompense au guide rouge, il a gagné en reconnaissance et fréquentation, les clients réservent tôt. Le téléphone sonne, c'est pour une réservation dans plus de semaines.

Oui, on sera ouvert pour la Saint-Valentin et on fera un menu spécial !"

Dans les cuisines avec le chefef - Radio France
Dans les cuisines avec le chefef © Radio France - Pascale Boucherie

Gardera t'il sa première étoile ? Son sommelier Sébastien est confiant : "Je pense qu'on gardera la première étoile". Confiante aussi cette cliente Jeanine qui sort de table :

Il mérite son étoile parce que c'est une cuisine fine, agréable, pour moi elle est excellente."

L'an dernier, le chef Anthony Lumet avait été invité à Paris. Ce lundi après-midi, il suivra la cérémonie depuis chez lui sur internet. La cérémonie est diffusée sur la page Facebook du Guide rouge. L'édition 2018 du guide Michelin avait récompensé 11 chefs en Loire-Atlantique et Vendée, quatre chefs à deux étoiles et sept chefs à une étoile.

A quelques centaines de mètres du restaurant, la plage. - Radio France
A quelques centaines de mètres du restaurant, la plage. © Radio France - Pascale Boucherie