Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gujan-Mestras : de jeunes migrants racontent leur parcours devant 200 élèves du lycée de la Mer

dimanche 21 janvier 2018 à 4:59 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

A l'invitation de deux professeurs d'histoire-géographie, des migrants et des bénévoles de SOS Méditerranée ont raconté leurs parcours devant des élèves du lycée de Gujan-Mestras ce vendredi. Des témoignages bruts, sans intermédiaire, qui ont captivé les élèves.

A la tribune des migrants et des bénévoles de SOS Méditerranée
A la tribune des migrants et des bénévoles de SOS Méditerranée © Radio France - Stéphane Hiscock

Gujan-Mestras, France

Fort d'une première expérience l'an passé, les enseignants du lycée de la Mer ont organisé une nouvelle conférence ce vendredi au lycée. Présents à la tribune : de jeunes migrants, des bénévoles d'associations ainsi qu'une sociologue.

Objectif de cette journée : parler du droit d'asile, des lois internationales en vigueur et mettre en lumière les parcours des migrants qui traversent la Méditerranée entre la Libye et les côtes Italiennes.

Des bénévoles de l'association SOS Méditerranée ont expliqué leur travail à bord de l'Aquarius, ce bateau affrété tout spécialement pour venir au secours des embarcations qui traversent le mer et s'échouent régulièrement.

Dans un silence de cathédrale 200 lycéens ont écouté les témoignages de jeunes migrants venus d'Irak, de Guinée et de Mauritanie. Thomas, 23 ans, Guinéen, a expliqué comment il avait traversé la Méditerranée sur un bateau de fortune après avoir travaillé quasiment comme un esclave pendant un an en Libye.

Parler, raconter mon périple me permet d'apaiser un peu le traumatisme

- Thomas, demandeur d'asile Guinéen

A la fin de la conférence de nombreux lycéens se sont approchés des intervenants pour poursuivre la discussion. "Nous savons un peu ce qui se passe grâce à la télévision, mais les entendre nous parler comme ça directement, c'est différent. Ca nous touche plus" explique un jeune lycéen. "Notre objectif est atteint" conclu Nicolas Charrier, professeur d'histoire-géo.  "Cette rencontre permet aux lycéens de se faire une vraie idée de la condition des migrants."

Deux mondes qui se rencontrent