Société

Gujan-Mestras : l'ostréiculture comme vecteur d'intégration pour des travailleurs handicapés

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde vendredi 4 septembre 2015 à 16:38

Les travailleurs handicapés font du détroquage d'huîtres
Les travailleurs handicapés font du détroquage d'huîtres © Radio France - Stéphane Hiscock

Cela faisait des années que le projet était dans les cartons. Depuis la mi-juillet, l'ESAT (établissement d'aide par le travail) "Arca-Baie" a ouvert ses portes sur le port du Canal, à Gujan-Mestras. Il peut accueillir 15 travailleurs handicapés. La structure est gérée par l'association "Navicule Bleue". Elle fonctionne grâce à des travaux de sous-traitance.

Depuis la mi-juillet, des travailleurs handicapés s'affairent, dans une cabane, sur le port ostréicole du Canal, à Gujan-Mestras. Après des années de travail, une association vient d'ouvrir l'ESAT ARCA-BAIE.  Il s'agit d'un établissement d'aide par le travail qui permet à une quinzaine de jeunes handicapés, de se former aux métiers de la mer.

C'est le deuxième établissement de ce type à ouvrir ses portes sur la côte atlantique et encore une fois c'est l'association charentaise "Navicule Bleue" qui est à l'origine du projet . Pour ouvrir cet ESAT, elle a bénéficié du soutien de l'Agence Régionale de Santé et du Comité Régional de la Conchyliculture.

"Le point commun de ces jeunes, c'est la volonté de travailler dans l'ostréiculture. Ici, ce n'est pas le handicap qui compte, c'est la motivation." — Thierry Leques, directeur de l'ESAT

Rémunérés 650 euros par mois

Ce sont surtout de jeunes hommes qui présentent des parcours de vie compliqués : difficultés psychologiques ou physiques , ils se retrouvent tous autour d'une table à détroquer des huîtres. Ce travail de sous-traitance ostréicole a permis à Anthony, déficient visuel de 25 ans, de retrouver un sens à sa vie.

"Au début, j'avais un peu de mal. Quand on reste plusieurs mois chez soi sans travail, on a du mal à savoir si on retrouvera quelque chose. Surtout quand on est handicapé. Mais dans la vie, il faut savoir aller au delà de son handicap." — Anthony, déficient visuel de 25 ans

Cela fait à peine quelques semaines qu'ils sont sur le port et ses travailleurs handicapés se voient déjà poursuivre leur carrière dans l'ostréiculture. L'ESAT Arca-Baie leur permet de retrouver de la stabilité et de la confiance . En cela, la mission est déjà accomplie pour l'association la Navicule Bleue qui gère ce lieu quasi unique en France.

"Un jour je serais chef d'équipe"