Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gujan-Mestras : les cabanes à huîtres du port de Larros aidées par le Département

jeudi 13 août 2015 à 6:00 Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde

Cinq millions d'euros. C'est la somme injectée par le Département de la Gironde pour le port de Larros en 20 ans. Soit 250.000 € par année pour des ouvrages de protection contre la mer, pour les équipements nécessaires aux entreprises nautiques, mais aussi pour aider les ostréiculteurs dans leur activité de dégustation. Mais certains ostréiculteurs ne voient pas cette aide d'un très bon oeil.

L'été les touristes apprécient la terrasse de la Baraque à Huîtres d'Ingrid et Nicolas
L'été les touristes apprécient la terrasse de la Baraque à Huîtres d'Ingrid et Nicolas © Radio France - Yassine Khelfa

Jean-Luc Gleyze, le président du Conseil départemental de la Gironde, était en visite mercredi 12 août sur Bassin d'Arcachon. Il en a profité pour déguster quelques huîtres sur le Port de Larros à Gujan-Mestras, avant de visiter le chantier naval et d'autres entreprises.

Pour le Département, les cabanes de dégustation ostréicole sont importantes et il faut que "chacun trouve sa place sur ce port" déclare le président du Conseil départemental. Normalement un ostréiculteur qui assure de la dégustation vend d'abord ses produits". Actuellement le port de Larros compte 10 cabanes à huîtres et trois restaurants et les ostréiculteurs ne sont pas autorisés à proposer les mêmes cartes que les restaurateurs.

Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde en visite au Port de Larros  - Radio France
Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde en visite au Port de Larros © Radio France - Yassine Khelfa

"Le Département nous interdit tout"

Certains ostréiculteurs ne voient pas vraiment les aides du département d'un très bon oeil. C'est le cas de Nicolas Courbin, ostréiculteur depuis 25 ans à Gujan-Mestras, il possède la baraque à huîtres au port de Larros avec sa femme Delphine depuis 4 ans.

"S'ils ont injecté de l'argent pour le port, il faut me dire où ? Le  Conseil général n'est là que pour nous donner des interdictions. On a pas le droit au jus d'orange, aux sodas, à certains vins blancs, aux cafés, aux desserts, aux crabes cuits, à laisser la lumière un peu plus tard la nuit sur la terrasse."

Ingrid et Nicolas sont propriétaires de la Baraque à Huîtres du Port de Larros à Gujan-Mestras - Radio France
Ingrid et Nicolas sont propriétaires de la Baraque à Huîtres du Port de Larros à Gujan-Mestras © Radio France - Yassine Khelfa

PORT LARROS / BOB

Au port de Larros, certains ostréiculteurs aimeraient moins d'intervention du Département