Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gujan-Mestras : un barrage sur le canal des Landes pour protéger des milliers d'habitants

-
Par , France Bleu Gironde

Pendant la deuxième guerre mondiale l'armée allemande avait construit un barrage sur le canal des Landes pour pouvoir rapidement inonder la zone en cas de débarquement allié. Il a fallu reconstruire l'ouvrage pour sécuriser des milliers d'habitations de Gujan-Mestras.

L'ouvrage sera terminé le mois prochain
L'ouvrage sera terminé le mois prochain © Radio France - Stéphane Hiscock

Le canal des Landes relie le lac de Biscarrosse et le Bassin d'Arcachon en passant par Gujan-Mestras.  Un barrage datant de la deuxième guerre mondiale menaçait de céder et de provoquer d'immenses inondations dans le quartier de la Hume. L'agglomération du Sud-Bassin (COBAS) a mis la main à la poche (2,4 millions d'euros) pour reconstruire ce barrage. 

Mais c'est bien l'armée allemande qui avait construit l'ouvrage d'origine. Les nazis voulaient s'en servir comme arme de destruction au cas où ils seraient attaqués par les alliés. L'idée étant de pouvoir rapidement inonder la zone. 

Quand j'ai été élue maire on m'a dit qu'il y avait un risque d'inondation au niveau du barrage. Plus qu'un risque, c'était une certitude puisque l'ouvrage avait été conçu pour cela !

- Marie-Hélène Des Esgaulx, maire de Gujan-Mestras

Une arme de destruction massive - Marie-Hélène Des Esgaulx

Au delà de cet ouvrage les élus du Bassin d'Arcachon réfléchissent à sécuriser leur territoire face aux inondations et aux risques de submersion marine. Egalement en construction cette année : un bassin de rétention de 18 hectares entre Gujan et Le Teich. Il permettra de stocker des centaines de milliers de mètres cubes d'eau en cas d'inondation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess