Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Halloween, une aubaine pour les boîtes de nuit du Finistère

mardi 31 octobre 2017 à 6:02 Par Marion Aquilina et Romain Prault, France Bleu Breizh Izel

Dans les années 80, le Finistère comptait plus de 120 boîtes de nuit, aujourd'hui elles sont une cinquantaine à résister. Le jour d'Halloween est clairement une soirée à ne pas louper pour leurs chiffres d'affaires.

Boules à facettes et faux cadavres pour la soirée Halloween au Mylord à Plomelin
Boules à facettes et faux cadavres pour la soirée Halloween au Mylord à Plomelin © Radio France - Romain Prault

Bretagne, France

Alors que les enfants sonnent aux portes pour demander des bonbons, certains adultes profitent de la nuit tombée pour célébrer Halloween dans des discothèques. En Bretagne, dans le Finistère, on recense 52 boîtes de nuit contre 126 il y a 30 ans.

"Cette année, Halloween ça tombe bien"

Pour expliquer cette impressionnante diminution des boîtes de nuit dans le Finistère, certains rappellent qu'elle souffrent d'une mauvaise image et de la multiplication des divertissements. Pascal Ballarini est le délégué départemental de l'association française des exploitants de discothèque et dancing. Il tient le Majestic à Quimper. : "Dans les années 80, le Finistère était le département qui comptait le plus de boîtes de nuit en France."

Les discothèques du Finistère se frottent les mains à l'approche d'Halloween. Pascal Ballarini précise que "cette année la date est bonne, parce que quand ça tombe un dimanche soir ou un lundi, c'est trop près du week-end. Là ça tombe bien, en milieu de semaine donc on va recréer un samedi chez nous. On fait le plein. Halloween, c'est une des meilleures soirées de l'années avec le 31 décembre pour les discothèques."

Et il y en a bien besoin selon le propriétaire du Majestic qui rappelle que les temps sont durs : "Les discothèques sont touchées par la crise. C'est difficile parce que les établissements sont vieillissants, les décorations ne sont pas renouvelées, il y a une grande vétusté." S'ajoutent à ces problèmes, les questions de sécurité régulièrement soulevées après des débordements nocturnes à l'intérieur ou aux abords des boîtes de nuit.