Infos

Handball : Orléans tend la main aux Panthères

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans jeudi 28 janvier 2016 à 16:38

La salle Albert Auger où jouent les handballeuses fleurissoises
La salle Albert Auger où jouent les handballeuses fleurissoises © Radio France - Stéphane Barbereau

Alors que la mairie de Fleury les Aubrais n'a toujours pas tranché sur le projet d'agrandissement de la salle Albert Auger, le maire d'Orléans fait un geste en proposant d'accueillir davantage de matchs des handballeuses fleurissoises au Palais des Sports.

La ville d'Orléans prête à accueillir les Panthères. Rien n'est tranché sur le projet d'agrandissement de la salle Albert Auger de Fleury les Aubrais, les études se poursuivent mais si cela devait être abandonné, la ville d'Orléans se dit prête à accueillir le club au Palais des Sports. Ce n'est qu'une hypothèse dans ce dossier ultra-sensible politiquement et sportivement.

Silence radio de la maire de Fleury les Aubrais

Le dossier est tellement sensible que la maire de Fleury les Aubrais ne veut plus parler au micro de France Bleu Orléans tant qu'il n'y a pas décision. Marie-Agnès Linguet a été échaudée par les critiques la traitant "d'anti-sportive". L'élue UDI est donc très prudente sur ce dossier :

On essaie de trouver des solutions, éventuellement à Orléans

Aujourd'hui, pour faire passer la salle de sport de 800 à 2 000 places, le tour de table est le suivant : deux collectivités locales ont envoyé par écrit leur participation financière : la Région (500 000€), le Département (400 000€). On ne sait pas encore si l'Agglo d'Orléans participera au montage financier au titre de l'aménagement urbain autour de la salle (voirie, eaux pluviales). Seule certitude, la ville de Fleury ne pourra pas débourser plus de 800 000€, soit une facture totale, pour l'instant, de 2 millions d'euros :

au-delà de ce chiffre, nous ne serons pas en mesure d'agrandir la salle

Or, les premières études évoquent plutôt un coût approchant les 3 millions, en tenant compte de la construction d'un parking de 700 places, d'un bassin de rétention d'eau. La construction d'une nouvelle tribune dans la vétuste salle nécessiterait la démolition d'une ancienne caserne de pompiers (voir photo ci-dessous), un chantier dont le coût est en train d'être évalué.

A gauche, derrière l'arbre, l'ancienne caserne de pompiers à démolir - Radio France
A gauche, derrière l'arbre, l'ancienne caserne de pompiers à démolir © Radio France - Stéphane Barbereau

De toute façon, le pdt du club, Jean-Pierre Gontier menace de tout abandonner si une solution rapide n'est pas trouvée. Le maire d'Orléans, Olivier Carré, se dit prêt à accueillir de façon permanente les Panthères au palais des sports, si le planning, avec l'OLB notamment, le permet :

C'est important qu'on se serre tous les coudes. On va voir ça avec Jean-Pierre Gontier qui porte le club à bout de bras

O. Carré propose d'accueillir des matchs des Panthères au Palais des Sports

Pour autant,  Olivier Carré ne veut pas récupérer le club dans sa ville :

Il faut que Fleury garde cette image, maintenant qu'elles soient à un endroit ou à un autre à quelques centaines de mètres de la limite communale c'est pas très important

Olivier Carré, le maire d'Orléans - Aucun(e)
Olivier Carré, le maire d'Orléans - Stéphane Barbereau

Et à terme, si le projet de grande salle de 8 000 places voit le jour à côté du Zénith, Olivier Carré espère bien y faire jouer régulièrement les handballeuses de Fleury.

Partager sur :