Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Handisport Orléans alerte sur la vétusté du gymnase de la Bolière

mercredi 13 février 2019 à 10:42 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

Revêtement fissuré, douches inadaptées, froid glacial : Handisport Orléans exprime sa lassitude devant la vétusté du gymnase de la Bolière où l'association mène ses activités. La rénovation commencera "dès cet été", promet la ville d'Orléans.

C'est après un match de handibasket contre Lille, samedi soir,  que l'association a lancé son alerte sur l'état de vétusté du gymnase de la Bolière (photo d'illustration)
C'est après un match de handibasket contre Lille, samedi soir, que l'association a lancé son alerte sur l'état de vétusté du gymnase de la Bolière (photo d'illustration) © Maxppp - Christophe Lefebvre

Orléans, France

Le coup de blues de l'association Handisport Orléans... L'association compte une cinquantaine de licenciés avec des sections basket, tir à l'arc, futsal et natation. Elle s'entraîne et joue au gymnase de la Bolière, à Orléans, dans le quartier de la Source, construit en 1985 et dont l'état ne cesse de se dégrader. Revêtement fissuré et qui se soulève, douches collectives inadaptées, 15° à l'intérieur... Les joueurs de handibasket n'en peuvent plus ! Ils ont publié un coup de gueule sur les réseaux sociaux, samedi, après un match contre Lille : 

La ville alertée dès l'automne 2017...

"Comme c'est sous les paniers, qu'on a des fauteuils et des petites roues, on a vraiment peur qu'un joueur se blesse", explique Didier Coutellier, le président d'Handisport Orléans. Le club de handibasket est actuellement premier de sa poule de Nationale 2 : "Notre souhait, c'est de représenter au mieux Orléans et d'être une vitrine du basket handisport. On se déplace dans d'autres métropoles, comme Lille ou Amiens, ils jouent dans des gymnases neufs ou récents. Le nôtre ne cesse de se dégrader, nous l'avons signaler à la ville dès l'automne 2017. On n'a pas de récrimination particulière, mais on aimerait juste des réponses", conclut Didier Coutellier. Interview à écouter ici :

"On a peur qu'un joueur se blesse" - Didier Coutellier

La rénovation votée dès l'automne 2018...

La réponse, justement, c'est Soufiane Sankhon, l'adjoint aux Sports à Orléans qui l'apporte : la ville a bien prévu de rénover ce gymnase, et cette rénovation débutera dès cet été. "La situation de ce gymnase n'est absolument pas satisfaisante, détaille l'élu, mais ce n'est pas le seul dans ce cas. Il y a une planification pluri-annuelle sur la réhabilitation des équipements sportifs, la reprise du revêtement et de la toiture du gymnase de la Bolière sont prévus pour l'été prochain, avec un budget de 100 000 € qui a été voté l'automne dernier, ce que visiblement l'association n'a pas su. Après, ce qu'on a sans soute mal su évalué, c'est la rapidité avec laquelle le revêtement s'est usé ces derniers mois, sans doute à cause des fauteuils." Les vestiaires du gymnase de la Bolière, eux, seront refaits en 2020. Interview à écouter ici :

"On a mal évalué la vitesse avec laquelle s'est usé le revêtement" - Soufiane Sankhon

Soufiane Sankhon, agacé qu'un début de polémique éclate à ce sujet sur les réseaux sociaux, a d'ailleurs répondu à l'association sur la page Facebook de celle-ci : 

La réponse de l'élu sur la page Facebook de l'association - Aucun(e)
La réponse de l'élu sur la page Facebook de l'association - Capture d'écran

Chaque année, la ville d'Orléans consacre 670 000 euros à la réhabilitation des équipements sportifs (hors gros projet).