Société

Hausse record (+26%) des cambriolages à Paris en 2013.

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mardi 4 février 2014 à 11:50

Le quartier a été bouclé par la police.
Le quartier a été bouclé par la police. © DR

Le bilan 2013 sur la sécurité dévoilé hier lundi par la préfecture de police montre que le nombre des violences à la personne est stable. Le nombre des vols à main armée a baissé de -3%. Le gros point noir, ce sont les cambriolages. La hausse au niveau national est de +6 ,4% mais Paris se distingue avec une hausse spectaculaire des cambriolages de +26%, 3.000 de plus qu'en 2012.

En 2013, il y a eu 42 cambriolages par jour dans la capitale, en tout cela représente15.000 vols de ce type l’année dernière. Aujourd’hui, le cambriolage n’est plus une criminalité de proximité avec des amateurs. Ce sont de véritables réseaux organisés qui sévissent en France et à Paris. Ces cambrioleurs viennent souvent des Balkans, ils font des razzias avant de repartir dans leur pays d’origine, ce qui complique la tâche des enquêteurs.

La police doit s’adapter mais le citoyen doit aussi être vigilant. C’est un maillon important de la chaîne. Quand un cambrioleur est pris en flagrant délit c’est, huit fois sur dix, un voisin ou un témoin qui a donné l’alerte en appelant le 17 pour signaler le cambriolage.

Les violences urbaines sont en baisse en Seine-Saint-Denis.

Cette amélioration est analysée avec prudence par les autorités.

E cambriolage et sécurité dan sle 93 Seine Saint Denis

Malgré tout, il faut noter que le nombre de véhicules incendiés recule de -20% et que les pompiers et les policiers sont moins caillassés. Cette amélioration est peut-être due à la réorganisation des services de police. Les CRS peuvent désormais arriver sur place très vite et en nombre. Cela peut aussi s’expliquer par la hausse du trafic de drogue indique la procureur du tribunal de Bobigny. Les dealers ont intérêt à maintenir le calme dans un quartier où ils font du business.

E cambriolage et sécurité dan sle 93 Seine Saint Denis

Partager sur :