Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Haute-Garonne : l'Etat renforce les contrôles estivaux

vendredi 22 juillet 2016 à 15:12 Par Jules Brelaz, France Bleu Occitanie

Pour protéger les vacanciers et touristes, les services de l'Etat en Haute-Garonne ont effectué 300 contrôles depuis le 1er juin dans des hôtels, restaurants, colonies de vacances ou encore bases de loisirs comme ce vendredi matin à Venerque, au bord de l'Ariège.

Pascal Mailhos, le préfet de Haute-Garonne, assiste à un contrôle sur la base de loisirs de Venerque.
Pascal Mailhos, le préfet de Haute-Garonne, assiste à un contrôle sur la base de loisirs de Venerque. © Radio France - Jules Brelaz

Venerque, France

Comme tous les étés entre le 1er juin et le 15 septembre, dans le cadre de l'opération interministérielle vacances, la préfecture de Haute-Garonne mobilise les inspecteurs de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) et de la cohésion sociale (DDCS) pour renforcer les contrôles dans tous les lieux accueillant des vacanciers. En moyenne chaque saison, 500 établissements sont visités.

Sur les 300 contrôles effectués depuis le 1er juin, la moitié a donné lieu à des avertissements ou des observations. Durant l'Euro de football, 84 contrôles ont été menés dans tous les lieux accueillant des supporters.

"Une dizaine de procès verbaux ont été dressés pour des problèmes d'hygiène et d'information du consommateur, rien de préoccupant, il n'y a par exemple pas eu de fermeture d'urgence cet été, il peut y avoir des mises en demeure mais ce qui importe c'est que l'on prenne des mesures correctives"  rappelle Pascal Riou, directeur de la DDPP.

un contrôle sur deux débouche sur un avertissement

_"Que la moitié des établissements contrôlés fassent l'objet d'un avertissement, cela peut apparaître élevé, mais il faut bien se rendre compte qu'à part les procès verbaux qui sont la partie la plus sérieuse, ces avertissements sont plutôt **là pour guider** tous ceux qui encadrent du public", _insiste Pascal Mailhos, le préfet de Haute-Garonne.

Pour le préfet de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, "la prévention est tout aussi importante que la répression. Par exemple quand quelqu'un annonce de façon mensongère trois étoiles sur un établissement, il faut pouvoir le vérifier, il n'est pas normal que ces gens puissent dire des choses qui ne sont pas vraies."