Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Haute-Garonne : la caserne de Saint-Béat-Marignac désertée par ses pompiers volontaires

-
Par , France Bleu Occitanie

La caserne de Saint-Béat-Marignac dans le sud de la Haute-Garonne vidée de ses pompiers volontaires, la majorité d'entre-eux ont suspendu leur engagement fin juillet. Depuis les élus du canton sont inquiets pour la sécurité de leurs administrés. Les responsables du SDIS 31 se veulent rassurants.

19 pompiers volontaires ont suspendu leur engagement fin juillet
19 pompiers volontaires ont suspendu leur engagement fin juillet © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Marignac, France

La caserne de Saint-Béat-Marignac dans le sud de la Haute-Garonne vidée de ses pompiers volontaires ! Fin juillet, 19 d'entre-eux ont suspendu leur engagement à cause de dysfonctionnements internes. Le comportement d'un des leurs irriterait. Au début de l'été, une enquête administrative a été lancée mais ses conclusions n'ont relevé aucune faute grave. Les responsables du SDIS 31 proposaient alors une solution d'accompagnement, sans convaincre. Depuis la situation est toujours bloquée. Une réunion doit avoir lieu lundi soir entre les responsables du SDIS 31 et les élus du canton. 

Les élus inquiets pour la sécurité des habitants

Il faut dire qu'avec 19 pompiers volontaires en moins, ils sont inquiets. "C'est dramatique parce que notre population n'est pas en sécurité, alerte la maire de Saint-Béat Luce Lagacherie. Si une personne fait un malaise cardiaque, on ne peut pas la secourir immédiatement. Et là, on n'a pas de réponse."

Du côté des responsables du SDIS 31, on se veut rassurant. 4 pompiers professionnels du groupement Sud sont détachés à Saint-Béat-Marignac. "Le résultat en chiffre il est clair, tient à préciser Émilienne Poumirol, conseillère départementale et présidente du Conseil d'administration du SDIS 31. Il y a eu 45 interventions au mois d'août dont 40 qui ont été assurées par les pompiers de Saint-Béat et les renforts sont eux arrivés dans les temps. Donc la sécurité de population est assurée."

4 pompiers déployés en renfort 

Elle reconnait néanmoins que cette situation ne peut perdurer indéfiniment. "On est très vigilant pour les sapeurs-pompiers qui continuent à être présents car cela leur demande davantage d'investissements. Ils vont finir par s’épuiser", fait-elle remarquer.

Une nécessite renforcée par les élus locaux qui mettent la pression, ils menacent de rendre leur écharpe tricolore si les responsables du SDIS 31 n'arrivent pas à faire revenir les pompiers désengagés.

Choix de la station

France Bleu