Société

Haute-Garonne : le périscolaire coûte de plus en plus cher

France Bleu Toulouse mardi 1 septembre 2015 à 8:18

232.000 élèves font leur rentrée ce mardi matin en Haute-Garonne.
232.000 élèves font leur rentrée ce mardi matin en Haute-Garonne. © MaxPPP

Fournitures, cantine, Claé, garderie : les familles haut-garonnaises font les compte en ce jour de rentrée. Avec ce constat : pour les familles les plus aisées, l'addition est plus salée.

Selon l'association Familles de France, le budget de la rentrée a légèrement augmenté cette année, de +0,7%. Elle estime ainsi qu'un élève de 6e coûte 190 euros à ses parents en cette rentrée. Ce sont les fournitures non papetières (trousses, stylos, cartables) qui appuient cette hausse.

La Confédération syndicale des familles elle, comptabilise aussi les frais annexes (dictionnaires, assurances, photos de classe, etc). Elle parle d'une hausse cette année de 3,4%. Comptez 150 euros pour un CP, 338 euros pour un 6e et 406 euros pour un seconde.

"Ce qui me coûte le plus cher cette année : les vêtements et les chaussures. Le vrai problème, c'est qu'avec la hausse des impôts et les alloc' familiales qui baissent, c'est compliqué". — Marie, maman de deux enfants, quartier Jean-Jaurès à Toulouse

Rentrée MT

Quelles aides pour financer cette rentrée ?

Il y a l'allocation de rentrée scolaire  (ARS) versée fin août, à près de 53 000 familles modestes de Haute-Garonne. Elle va de 363 à 396 euros selon l'âge de l'enfant. L'ARS n'a ni augmenté ni baissé cette année.

Au collège, le Conseil départemental de Haute-Garonne octroie une aide à la cantine les plus modestes. Le dispositif existe aussi dans les écoles où les communes peuvent exonérer certains parents.

Coût Rentrée - Pastillade

Hélène Rouch, présidente de la FCPE 31 était notre invitée ce matin. - Radio France
Hélène Rouch, présidente de la FCPE 31 était notre invitée ce matin. © Radio France - Alban Forlot

 

"L'exonération de la cantine au cas par cas : la mairie de Toulouse n'a pas vocation à organiser de la "charité business". Quand vous êtes en difficulté, ça n'est pas simple de toquer à la porte". — Hélène Rouch, présidente de la FCPE en Haute-Garonne

Invité rouch

À Toulouse, le système de cantine gratuite pour les plus modestes a été remis à plat cette année. 7000 enfants mangeaient gratuitement l'année dernière, ils devront désormais payer au moins un euro le repas. Mais la mairie est prête à examiner, au cas par cas, les demandes des familles les plus vulnérables (une mère célibataire au RSA par exemple).

Pareil pour le système des Claé (centres de loisirs associés à l'école) : le coût dépend des revenus familiaux. Dans le Muretain, des tranches supplémentaires ont été rajoutées cette année. De fait, les parents les plus aisés paient plus cher leur Claé et leur cantine.

"Dans les écoles publiques de Toulouse-centre, on était privilégié en matière de tarifs et de prestations. Il semblerait qu'on conserve ce niveau de qualité mais que désormais, on en paie le prix". — Laurent, papa d'un garçon en CE2, Toulouse quartier St-Michel

Enfin, dernier élément à prendre en compte : larefonte des allocations famiiales . Depuis juillet, 500.000 familles reçoivent un versement inférieur. Pour un ménage totalisant 5.600 euros de revenus net par mois, il touche deux fois moins d'aides de la Caisse d'allocations familiales, quatre fois moins pour une famille avec 7.500 euros de revenus mensuels net.

Coût Rentrée - enro