Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Savoie : début du chantier de restauration de la centenaire Buvette Cachat des Eaux Minérales à Evian

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

C'est un chantier monumental qui commence cette semaine à Évian en Haute-Savoie : la restauration de la Buvette Cachat. Un joyau architectural de bois, vitraux, verrières, marquises, et mosaïques, édifié au début du 20 ème siècle par la Société des Eaux Minérales.

La Buvette Cachat construite en 1903 par la Société des Eaux minérales à Evian en Haute-Savoie
La Buvette Cachat construite en 1903 par la Société des Eaux minérales à Evian en Haute-Savoie © Radio France - Nelly Assenat

A Evian, le chantier de restauration de la Buvette Cachat, l’un des fleurons historiques et architecturaux de la cité thermale du Léman, va véritablement commencer. La majestueuse vieille dame, située en plein centre-ville, n'avait jusqu'à présent jamais été restaurée. Fermée, elle était même tombée en désuétude depuis 2010.

"C'est une restauration à l'identique, qui commence par le clos et couvert de la Buvette, la toiture,la charpente et les menuiseries extérieures" Bertrand Vouaux, directeur des services techniques de la ville d'Evian

Il y a un an et demi, les travaux sur ce bâtiment centenaire de la Société des Eaux Minérales avaient été lancés une première fois, mais vite interrompus à cause d’une sous-évaluation du coût des travaux, et des appels d’offres qu’il a fallu relancer. Mais cette fois semble la bonne. Les travaux vont durer trois ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess