Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Haute-Savoie : les familles des résidents de l'EHPAD de Saint-Gervais inquiètes pour leurs parents vulnérables

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

À Saint-Gervais (Haute-Savoie), malgré de graves dysfonctionnements et manquements relevés par l'Agence Régionale de Santé (ARS) l'an dernier, la gestion des 84 lits de l'EHPAD du Val Montjoie reste à l'association Monestier. Incompréhension et inquiétude des familles de résidents.

L'EHPAD du Val Montjoie à Saint-Gervais en Haute-Savoie
L'EHPAD du Val Montjoie à Saint-Gervais en Haute-Savoie

Saint-Gervais-les-Bains, France

Depuis plusieurs semaines, les familles des 84 résidents de l'EHPAD du Val Montjoie à Saint-Gervais-les-Bains en Haute-Savoie expriment leur colère et leur inquiétude pour leurs parents âgés et dépendants. 

Depuis deux ans, ces familles dénoncent et signalent à l'Agence Régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes et au conseil départemental de Haute-Savoie, co-responsables de l'autorisation et de la régulation des établissements médico-sociaux, des dysfonctionnements, des manquements, et une "maltraitance institutionnelle" dans cet établissement géré par l'association MONESTIER, en lien très étroit avec une autre association AMAPA, qui gère une vingtaine d' EHPAD et EHPA en France, et qui appartient au groupe  Doctegestio. dont le fondateur et dirigeant Bernard Bensaid est également le président de l'association Monestier. Doctegestio étant un acteur très influent dans le secteur de la santé, du médico-social, de l'immobilier et de l'hotellerie avec 286 entreprises et 9400 salariés . Doctegestio qui est d'ailleurs partie prenante dans le futur hôtel pour patients du centre hospitalier d'Annecy.

Durant un an, suite une enquête de l'ARS qui a pointé une centaine de manquements, l'EHPAD du Val Montjoie a été placé sous administration provisoire. C'est le directeur des hôpitaux du Mont-Blanc qui en a assuré la tutelle, avec de réelles améliorations constatées dans le fonctionnement de la structure, confirment les familles.  

La peur que tout se dégrade à nouveau

Mais aujourd'hui, l'administration provisoire touche à son terme, et c'est le gestionnaire tant décrié qui revient aux commandes de l'EHPAD du Val Montjoie. À la plus grande consternation des familles que représente Pauline Bouvier, dont le grand-père vit au Val Montjoie : 

"Nous sommes très inquiets parce qu'en 2018 l'EHPAD a été placé sous administration provisoire suite à 107 manquements dont 89 dysfonctionnements qui étaient pour nous particulièrement importants et qui l'étaient aussi pour l'ARS et le conseil départemental puisqu'ils ont même décidé, fait très rare, de prolonger l'administration provisoire de six mois. Elle prend fin à la fin de la semaine, et on nous dit que l'association Monestier, et AMAPA, vont revenir. Donc nous on a peur que la même situation se reproduise."

L'ARS promet un suivi renforcé et une vigilance particulière

Dans un courrier en date du 10 juillet 2019, l'ARS répond aux familles

"Nous partageons la plupart de vos arguments. Pour autant, juridiquement, il ne nous semble pas possible, au niveau de nos institutions, de lancer un contentieux sur les manquements pris par Mr Bensaid pour assurer le plan de continuation. Un suivi renforcé de l'établissement, et une vigilance particulière seront mis en place dès le 19 juillet, date de la reprise de la gestion par l'association Monestier."

Ces discours et position sont partagés par le conseil départemental de Haute-Savoie qui précise avoir proposé de racheter à l'association Monestier pour 7 millions d'euros les murs de l'EHPAD du Val Montjoie pour en faire une structure publique gérée par le département. Mais" la proposition a été déclinée par Mr Bensaid" indique dans un courrier adressé aux familles le conseil départemental et l'ARS.