Société

Haute-Savoie : les élus réclament deux-cents places supplémentaires en maisons de retraite

Par Bleuette Dupin et Marie Chaffard, France Bleu Pays de Savoie vendredi 14 mars 2014 à 10:39

Maison de retraite (illustration)
Maison de retraite (illustration) © MaxPPP

Face à la pénurie de places d'hébergements dans les établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), le Conseil général de la Haute-Savoie et les parlementaires du Département en appellent à l’État pour débloquer des financements d'urgence.

Il manque deux-cents places de maison de retraites en Haute-Savoie. C'est l'alerte lancée par le Conseil général qui demande à la ministre chargée des personnes âgées de prévoir rapidement le financement nécessaire pour résoudre cette pénurie.

Argument du Département : la Haute-Savoie accueille chaque année plus de 10.000 habitants supplémentaires dont de nombreuses personnes âgées . Et le taux d'équipement de la Haute-Savoie reste inférieur à la moyenne régionale et nationale.  Les personnes âgées de 75 ans et plus représentent un peu moins de 8% de la population actuellement, mais cette population va augmenter deux fois plus vite dans les six prochaines années que dans les autres départements de Rhône-Alpes, d'où la nécessité d'accélérer le nombre d'ouvertures de places en maison de retraite, notamment dans la Vallée de l'Arve et dans le bassin annécien, particulièrement en tension .

Le 25 février dernier, la députée du Genevois Virginie Duby-Muller avait déjà alerté le gouvernement à l'Assemblée avec ces mêmes arguments.Réponse de la porte-parole du Gouvernement : le taux d’équipement régional en hébergement pour personnes âgées dépendantes et semi-dépendantes est nettement supérieur en Rhône-Alpes à la moyenne nationale. Certes, le Gouvernement a regardé le chiffre qui l'arrangeait - celui de Rhône-Alpes qui compte 129 places en maison de retraite pour 1.000 habitants de plus de 75 ans, alors que la Haute-Savoie est en dessous malgré les 1600 nouveaux lits autorisés depuis 2008.

L'État doit arbitrer dans les prochains mois . Le travail de lobbying pour convaincre que la Haute-Savoie a plus besoin de ces 200 places supplémentaires ne fait que commencer.

Les élus hauts-savoyards réclament deux-cents places supplémentaires en EHPAD.