Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute Soule : les randonneurs du GR 10 et les commerçants de Larrau privés de Holzarte

-
Par , France Bleu Pays Basque

Deux joyaux de la Soule viennent de subir une fermeture soudaine cet été: les gorges de Kakuetta où une visiteuse a été tué par une chute de pierres et la passerelle d'Holzarte. Ce dernier ouvrage provoque des doutes sur sa solidité en raison d'une trop forte fréquentation (1500 personnes par jour)

L'accès à la passerelle d'Holzarte fermé par deux rubans et l'arrêté municipal
L'accès à la passerelle d'Holzarte fermé par deux rubans et l'arrêté municipal © Radio France - Jacques Pons

La déception des randonneurs

Pour cet ouvrage qui domine d'une centaine de mètres les gorges d'Holzarte, il n'y a pas de mort mais un principe de précaution qui prévaut et qui surprend les randonneurs.

les randonneurs surpris et déçus face l'impossibilité de passer la passerelle

La passerelle d'Holzarte
La passerelle d'Holzarte © Getty - Arnaud Bertrande
Désormais, sur le GR10 on prend un raccourci pour éviter le passage d'Holzarte
Désormais, sur le GR10 on prend un raccourci pour éviter le passage d'Holzarte © Radio France - Jacques Pons

Les raisons de la fermeture 

Accéder à la passerelle (il faut marcher 2km sur un sentier étroit) et marcher sur la passerelle d'Holzarte, tout ceci est désormais empêché par arrêté municipal depuis le samedi 22 août. Le maire de Larrau Jean-Dominique Iriart avance deux causes principales :

- une trop forte concentration de promeneurs ne respectant pas les gestes barrières

- mais aussi des questions sur la solidité de la passerelle 

L'ouvrage qui domine les gorges d'Holzarte a été reconstruit en juillet 2010 (après le passage de la tempête Xynthia). Son entretien est assuré par la commission syndicale du pays de Soule (qui réunit les 40 communes de Soule). Or si le maire est responsable en cas d'accident causé par la négligence il n'avait pas jusqu'à présent toutes les pièces du dossier Holzarte.

Il a fallu une réunion le 6 août en présence d'élus de la commission syndicale du pays de Soule, d'élus du conseil départemental et de représentants de la sous préfecture de Bayonne pour que Jean Dominique Iriart,à peine élu, puisse avoir la promesse d'obtenir des documents précis sur la passerelle d'Holzarte et son entretien.

Et encore, alors que la fin août approche, il n'a pas reçu l'ensemble des documents. Lors de son interview lundi il venait d'envoyait un courrier à la commission syndicale pour exiger tout le dossier. Cette lenteur est à l'origine de cet arrêté municipal du 22 août.

L’extrême lenteur de l'administration

Comme il en a le pouvoir, le maire de Larrau Jean-Dominique Iriart a donc fait jouer son droit de police. Il affirme ne pas avoir de certitudes sur la solidité de la passerelle ni sur les contrôles de sûreté qui doivent être pratiqués. La lecture (ci-dessous) d'un document de décembre 2019 émanant de la commission syndicale du pays de Soule et consacré à la passerelle a de quoi faire frémir.

Jean-Dominique Iriart s'explique à propos de la solidité de la passerelle d'Holzarte

Les longerons sous la passerelle sont à remplacer

Le maire nous montre des photos et des vidéos qu'il a réalisé sur la passerelle d'Holzarte. L'une des photos montre les planches sur les lesquelles on marche. Or, celle que l'on aperçoit est à moitié pourrie. Le souci est ce qui se trouve sous ces planches et qu'on ne peut pas voir. 

Or le document lu par le maire précise que les planches sont tenus par des pièces en bois, des longerons (des poutres). C'est l'état de ces pièces qui pose un vrai problème. La commission, dans ce document, recommande d’effectuer un changement car (selon ce document) "à ce jour (décembre 2019) il nous est impossible de contrôler l'état des longerons se présentant en dessous du plancher" "Si c'est impossible c'est parce qu'on n'a pas pris les moyens de le faire" ajoute Jean Dominique Iriart

A propos de l’extrême popularité du site d'Holzarte (plus de 60 000 visiteurs en saison chaude) "je n'ai pas les moyens de mettre la police à la passerelle" affirme maire de Larrau "alors à ceux qui me disent que j'en fais trop voilà ce que je leur réponds"

Le maire Jean Dominique Iriart (à droite) et son premier adjoint Ximun Accoceberry
Le maire Jean Dominique Iriart (à droite) et son premier adjoint Ximun Accoceberry © Radio France - Jacques Pons

La commission attend des rapports 

Du coté de la commission syndicale du pays de Soule (que nous avons contacté hier) on attend les rapports de bureaux de contrôles sur la passerelle. Le tout, avant d'envisager des travaux.

Les commerçants face à une chute des clients

Reste que certains commerçants n'apprécient pas cette fermeture. Comme  Laurent Manet, le gérant de l'auberge du Logibar, à 200 mètres du chemin d'accès à la passerelle.

l'amertume de Laurent Manet, gérant de l'auberge du Logibar

"Jusqu'à samedi dernier ça se passait très bien" explique Laurent Manet. "j'avais des clients qui attendaient leur table debouts et ce, de 11 heures du matin jusqu’à 19 heures" Depuis l'interdiction de passage, il n'y a presque plus personne qui s'arrête dans ce café-restaurant "mis à part mes employés et ma femme". 

Les frigos sont pleins, la terrasse est vide !

"J'espère que la passerelle va rouvrir mais le mal est fait" "chaque jour qui passe ce sont des pertes irrattrapables et je ne parle même pas de ce que je vais devoir jeter de mes frigos !" 

Laurent Manet de l'auberge du Logibar est inquiet face à sa terrasse vide
Laurent Manet de l'auberge du Logibar est inquiet face à sa terrasse vide © Radio France - Jacques Pons
La terrasse (vide) de l'auberge du Logibar
La terrasse (vide) de l'auberge du Logibar © Radio France - Jacques Pons
Choix de la station

À venir dansDanssecondess